Afrique du Sud: de jeunes designers prêts à accroître leur empreinte

Deux jeunes créateurs souhaitent développer leur empreinte dans le secteur de l’habillement et du textile et s’implanter sur les marchés internationaux.

Ledikana, entreprise de mode et d’accessoires, a hâte de rencontrer les acheteurs et les personnes intéressées par leurs produits.

“Notre objectif principal est de rencontrer les acheteurs de différents magasins, boutiques, pavillons et ceux du marché des cadeaux corporatifs et de conclure des contrats de fourniture avec eux. Notre style et notre qualité font de nous un acteur qui mérite de figurer dans cet espace, car ils guident toute notre production.

La société basée à Johannesburg, qui fabrique des vêtements, des chapeaux et des accessoires africains contemporains, aide également à développer les compétences des femmes des zones rurales de Mpumalanga, du KwaZulu-Natal, du Cap-Oriental et du Gauteng.

Ledikana et Lust Be Original présentent leurs produits au pavillon du ministère du Commerce et de l’Industrie (DTI) à l’exposition Source Africa, qui se tient actuellement au Cap.

L’exposition, qui dure trois jours et qui est le premier événement de sourcing sur le continent africain, réunit fournisseurs, fabricants, prestataires de services et acheteurs sous un même toit, a débuté mercredi.

L’exposition présente également des produits et des services couvrant tous les aspects des industries du textile, du vêtement et des chaussures.

Banquier de profession, la passion de Ratau et sa passion pour la confection de vêtements l’ont amenée à créer son entreprise en 2011. Elle l’a officialisée en 2014 et a conservé nombre des clients qu’elle a rencontrés il y a sept ans.

La société a déjà participé à diverses missions commerciales organisées par la dti dans des pays comme la Chine et l’Italie.

Nkoketse Mametse, propriétaire de Lust Be Original, est spécialisée dans les chaussures en cuir fabriquées à la main.

À l’origine une marque de vêtements, elle s’est rapidement développée et établie principalement comme spécialiste du cuir, produisant des chaussures, des sacs, des ceintures, des brassards et des portefeuilles en cuir.

En tant que participant pour la première fois à Source Africa, la société a hâte de rencontrer ses homologues d’autres pays et de rencontrer des distributeurs afin d’élargir le profil de la marque.

Mametse ajoute que la plate-forme lui donnera également l’occasion d’en apprendre davantage sur le traitement du cuir, qui sera son prochain objectif.

Ayant lieu au Centre de conventions international du Cap, l’exposition se terminera vendredi.