Le plus grand fabricant d’iPhone d’Apple a un plan de secours au cas où la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine continue de s’intensifier

  • Hon Hai Precision Co., le plus grand partenaire d’assemblage d’iPhone pour Apple, est prêt à déplacer la production d’iPhone hors de Chine en cas de besoin, selon Bloomberg et The Wall Street Journal.
  • Les commentaires viennent au milieu des tensions commerciales en cours entre les États-Unis et la Chine.
  • Des rapports antérieurs ont suggéré que le fabricant d’iPhone intensifie sa production en Inde et envisage de construire une usine au Vietnam.
  • Daniel Ives, directeur général de la recherche sur les actions chez Wedbush Securities, a déclaré que Apple pourrait transférer entre 5% et 7% de la production de certains modèles d’iPhone en Inde au cours des 12 prochains mois, dans le meilleur des cas.
  • Visitez la page d’accueil de Business Insider pour plus d’histoires.

Apple s’appuie sur ses installations en Chine pour produire l’iPhone, le produit qui représente la majeure partie des revenus de l’entreprise.

Les commentaires interviennent alors que la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine s’intensifie, le président Trump ayant récemment annoncé qu’il appliquerait un plan visant à imposer des droits de douane supplémentaires de 300 milliards de dollars si le président chinois Xi Jinping ne participait pas au sommet du G20 à

Young Liu, responsable de la division semi-conducteurs du fabricant taïwanais, a déclaré que la société soutiendrait Apple si elle devait déplacer sa production ailleurs, ce qui lui offrirait un plan d’urgence si les négociations commerciales se détérioraient davantage.

“Vingt-cinq pour cent de notre capacité de production se situe en dehors de la Chine et nous pouvons aider Apple à répondre à ses besoins sur le marché américain”, a déclaré Liu selon Bloomberg.

Hon Hai, plus communément appelé Foxconn, a déjà accru son intérêt pour les installations situées en dehors de la Chine, selon des rapports récents.

Les anciens modèles d’iPhone sont déjà produits dans les locaux de Bangalore, mais Foxconn commence la production à l’essai des plus récents smartphones Apple dans le pays, rapporte Bloomberg.

Foxconn envisage également d’ouvrir une usine aux États-Unis, dans le Wisconsin, qui produira des écrans à cristaux liquides et emploierait 13 000 personnes.

Mais déplacer la production ailleurs ne sera pas une tâche facile pour Foxconn, compte tenu de la logistique et des coûts associés.

Daniel Ives, directeur général de la recherche sur les actions chez Wedbush Securities, a déclaré que Apple pourrait transférer entre 5% et 7% de la production de certains modèles d’iPhone en Inde au cours des 12 prochains mois, dans le meilleur des cas.

Les analystes ont précédemment indiqué que les tensions commerciales entre les États-Unis et la Chine pourraient avoir une incidence sur la production d’iPhone d’Apple.

Morgan Stanley a notamment écrit que le téléphone pourrait afficher une hausse de prix de 160 dollars.

Ives a également déclaré que si Trump percevait des droits de douane sur environ 300 milliards de dollars supplémentaires de produits chinois, il pourrait ajouter entre 100 et 120 dollars au prix de l’iPhone si la production en subissait un impact important.

La Chine est un marché clé pour Apple. Il s’agit du troisième marché en importance de la société après les Amériques et l’Europe.