Larry Kudlow se moque de Trump pour avoir avoué que les tarifs douaniers font mal aux consommateurs américains

Le président américain Donald Trump et le conseiller économique de la Maison Blanche Larry Kudlow sont photographiés ensemble le 17 avril. (Abaca Press / Sipa USA via AP)

Larry Kudlow découvre combien il est difficile de plaire à Donald et de dire la vérité.

Le président Trump aurait reproché au tsar de l’économie de la Maison-Blanche d’avoir avoué que les consommateurs américains paieraient le prix de la guerre commerciale de la Maison-Blanche, propice aux tarifs douaniers.

“Trump a appelé Larry, et ils l’ont fait sortir”, a déclaré un responsable de la Maison Blanche au Washington Post.

Trump a embauché Kudlow, un ancien président du CNBC, pour représenter publiquement sa politique économique.

Le commandant en chef du Mercurial n’est donc pas heureux d’apprendre que Kudlow a contredit l’affirmation démentie de Trump selon laquelle la Chine paierait les nouveaux tarifs appliqués, de l’iPhone aux machines à laver.

Kudlow a concédé de manière véridique le fait évident que «les deux parties» sont victimes d’une guerre commerciale qui ne leur coûte rien.

Jusqu’à présent, Kudlow a assez bien réussi à faire la une des journaux pour Trump et à éviter les erreurs évidentes.

Mais Trump s’est vite laissé aller à des collaborateurs qu’il perçoit comme moins fidèles à 100% à sa ligne.