Les primes sont en hausse d’un cent en 2018 depuis l’adoption des réductions d’impôt du GOP

Les données des coûts des employeurs pour la rémunération des employés du Bureau of Labor Statistics nous donnent l’occasion d’examiner les primes versées aux travailleurs en 2017 et 2018 afin de mesurer l’impact de la loi de 2017 sur la réduction de l’impôt sur l’emploi et l’emploi du GOP.

Ce n’est pas ce que les rédacteurs de taxes ont promis ou vanté juste après l’adoption du projet de loi.

De nombreuses annonces d’entreprises fournissent une preuve supplémentaire de l’impact positif de la réforme fiscale sur les salaires.

Suite à l’adoption du projet de loi, un certain nombre de sociétés ont annoncé, à un moment opportun, que leurs travailleurs toucheraient des augmentations ou des bonifications (dont certaines étaient en cours de réalisation bien avant l’adoption des réductions d’impôt).

Les nouvelles données de décembre 2018 nous permettent d’examiner les primes de non-production tous les trimestres de 2018 afin d’évaluer les tendances des primes en dollars absolus et en tant que quote-part de la rémunération par rapport à décembre 2017 et à 2017 dans son ensemble.

La baisse de 0,22 $ l’heure des bonus entre décembre 2017 et décembre 2018 est surprenante et pourrait être un coup de chance statistique.

Les bonus ont commencé à décoller il y a quatre ans.

Aucune explication ne vient à l’esprit pour une forte baisse des bonus.

La figure ci-dessous montre la part de la rémunération totale représentée par des primes de non-production pour les travailleurs du secteur privé depuis 2008.

Figure a

La réduction d’impôt n’a pas provoqué de saut de bonus

Temps % De la rémunération totale
2008Q1 1,7
2008Q2 1.8
2008Q3 1,7
2008Q4 1,7
2009Q1 1,6
2009Q2 1.8
2009Q3 1.8
2009Q4 1.8
2010Q1 1,7
2010Q2 1,6
2010Q3 1,6
2010Q4 1,6
2011Q1 1,6
2011Q2 1,7
2011Q3 1,7
2011Q4 1,7
2012Q1 1.8
2012Q2 1.8
2012Q3 1.8
2012Q4 1.8
2013Q1 1,7
2013Q2 1,7
2013Q3 1,7
2013Q4 1.8
2014Q1 1.8
2014Q2 1.8
2014Q3 1.8
2014Q4 2,5
2015Q1 2,5
2015Q2 2,5
2015Q3 2.2
2015Q4 2.3
2016Q1 2.6
2016Q2 2.6
2016Q3 2.6
2016Q4 2,5
2017Q1 2.6
2017Q2 2.6
2017Q3 2.6
2017 Q4 2,7
2018Q1 2.8
2018Q2 2.8
2018Q3 2.8
2018Q4 2.1

La source:Analyse du PEV des données de BLS relatives aux coûts de l’employeur pour les rémunérations des employeurs, tableau 9: travailleurs du secteur privé

La part de la rémunération allouée aux bonus entre les deuxième et troisième trimestres de 2014 a fortement augmenté, passant de 1,8% à 2,5%, mais a légèrement augmenté depuis.

L’argument de la Maison Blanche selon lequel la réduction de l’impôt sur les sociétés inspirée par la fourniture généralisée de primes conduisant à une augmentation des salaires via des primes ou des augmentations de salaire pour les travailleurs n’est pas corroboré par les données de BLS relatives aux coûts de l’employeur pour la rémunération des employés.