Elon Musk a pris le contrôle du processus d’embauche de Tesla

Un microgestionnaire classique.

Tesla a réduit son équipe de recrutement alors qu’Elon Musk prend en charge le recrutement dans l’entreprise.

«Toutes les demandes d’effectifs de l’entreprise doivent obtenir l’approbation d’Elon», a écrit Tesla dans une note aux recruteurs en février, selon Business Insider.

Le mémo aurait également indiqué que Musk recevrait un rapport quotidien sur le recrutement et que la société “instituerait un processus plus rigoureux en matière de réquisitions et d’offres visant à aider à gérer les effectifs dans l’ensemble de l’entreprise”.

Ce «processus plus rigoureux» nécessite apparemment moins de recruteurs, pas plus.

Il ne semble pas que ces travailleurs seront bientôt remplacés.

Ce n’est pas la première fois que Musk affirme son contrôle sur le processus d’embauche de Tesla.

M. Peretz a également déclaré à Business Insider que les recruteurs devaient rédiger une biographie pour Musk sur chaque candidat.

Parallèlement aux postes de recrutement, les offres d’emplois chez Tesla ont diminué depuis la fin de 2018. Selon les dernières estimations, Thinknum comptait environ 950 postes vacants sur le site des carrières officielles de la société, contre 2 400 environ en décembre.

Tesla a refusé de commenter la note de service de février, les mises à pied du 12 mars et les données de carrière de Thinknum.