Ardmore Shipping Corporation: annonce ses résultats financiers pour les trois et six mois clos le 30 juin 2018

HAMILTON, Bermudes, le 31 juillet 2018 / PRNewswire / – Ardmore Shipping Corporation (NYSE: ASC) (“Ardmore” ou la “Société” ou “nous”) a annoncé aujourd’hui ses résultats pour le trimestre et le semestre clos le 30 juin 2018.

Faits saillants et activité récente

  • Perte nette de 8,6 M $ pour le trimestre clos le 30 juin 2018, ou 0,26 $ par action de base et diluée, comparativement à une perte nette de 1,9 M $, ou 0,06 $ par action de base et diluée par action, pour les trois mois terminés Le 30 juin 2017, la société a déclaré un BAIIA de 7,6 M $ pour la période de trois mois terminée le 30 juin 2018 (se reporter à la rubrique Mesures non conformes aux PCGR) comparativement à 12,9 M $ pour le trimestre clos le 30 juin 2017.
  • Perte nette de 13,7 millions de dollars pour le semestre clos le 30 juin 2018, soit 0,42 dollar de base et diluée par action, contre une perte nette de 4,0 millions de dollars, soit 0,12 dollar de base et diluée par action, pour les six mois terminés Le 30 juin 2017, la Société a déclaré un BAIIA de 17,5 millions de dollars pour la période de six mois terminée le 30 juin 2018 (se reporter à la rubrique Mesures non conformes aux PCGR ci-dessous) comparativement à 24,6 millions de dollars pour le semestre clos le 30 juin 2017.
  • Refinancement terminé duArdmore EnduranceetArdmore Enterprise,deux pétroliers de 49 000 Dwt Eco-Design, dans le cadre d’un contrat de cession-bail, qui ont généré un produit net de 10,3 millions de dollars après remboursement anticipé de la dette existante.
  • Les pétroliers spot et pool ont gagné en moyenne 11 510 $ par jour pour le trimestre terminé le 30 juin 2018 et 12 086 $ par jour pour le semestre clos le 30 juin 2018. Les transporteurs de produits chimiques ont gagné en moyenne 12 527 $ par jour pour les trois mois terminés 30 juin 2018 et 12 816 $ par jour pour le semestre clos le 30 juin 2018.
  • Nous maintenons notre politique de dividende consistant à payer 60% du bénéfice des activités poursuivies. Conformément à cette politique, la Société ne déclare pas de dividende pour le deuxième trimestre de 2018.

Anthony Gurnee, chef de la direction de la société, a commenté:

«Au deuxième trimestre, nous sommes restés concentrés sur l’efficacité opérationnelle dans des conditions difficiles sur le marché des charters.» Alors que les fondamentaux du marché des pétroliers restent solides, plusieurs facteurs à court terme non reliés se sont conjugués pour faire baisser les volumes et les charters. Dans le Bassin Atlantique, les flux de marchandises du Golfe vers le Brésil et le Mexique ont diminué dans la deuxième moitié du deuxième trimestre en raison des problèmes intérieurs et de l’augmentation conséquente du débit des raffineries locales. Au cours du premier trimestre, les volumes de fret et les taux de fret ont encore diminué au cours du deuxième trimestre en provenance d’Europe et des États-Unis.

Malgré l’impact de ces facteurs à court terme, les perspectives pour notre secteur demeurent positives. Sous l’effet de la forte croissance continue de la demande de pétrole de 1,4 mbj en 2018 et 2019, de l’expansion continue des raffineries et de la faiblesse des stocks de produits raffinés, nous nous attendons à ce que les conditions normales de négociation reviennent au marché des pétroliers. En outre, nous nous attendons à ce que la réglementation en vigueur pour les combustibles de soute, qui entrera en vigueur le 1er janvier 2020, entraîne une augmentation significative des volumes de produits raffinés transportés par voie maritime à partir de la mi-2019. Du côté de l’offre, la démolition en cours et le carnet de commandes record pour MR devraient entraîner une croissance nette du parc de moins de 1% en 2018 et 2019. Cette conjugaison d’une forte croissance de la tonne-tonne et d’une offre très limitée crée les conditions d’un rebond. dans les tarifs d’affrètement.

Pendant ce temps, nous nous concentrons sur le maintien de la solidité financière afin que la Société puisse profiter pleinement des occasions qui pourraient se présenter. Au cours du trimestre, nous avons refinancé deux MR d’Éco-conception dans le cadre d’une entente de cession-bail conclue avec un financier asiatique de premier plan à des conditions intéressantes, comparables à nos facilités de crédit existantes. Grâce à notre structure de coûts la meilleure de sa catégorie, à son bilan solide et à sa flotte moderne de haute qualité, Ardmore est bien positionnée pour offrir une valeur significative aux actionnaires dans une reprise cyclique du marché.

Résumé des événements récents et du deuxième trimestre 2018

Flotte

Opérations de la flotte et emploi

La compagnie compte actuellement 28 navires, dont 22 pétroliers Eco MR allant de 45 000 à 49 999 Dwt (15 écoconceptions et sept Eco-Mod) et six pétroliers produits chimiques / produits pétroliers IMO 2 allant de 25 000 à 37 800 Dwt. .

MR Tankers (45 000 Dwt – 49 999 Dwt)

À la fin du deuxième trimestre de 2018, la société comptait 22 pétroliers Eco MR négociés sur le marché au comptant ou dans des pools. Les pétroliers Eco MR ont gagné en moyenne 11 510 $ par jour au deuxième trimestre de 2018. Dans l’ensemble pour le trimestre, nos 15 pétroliers Eco-Design MR ont gagné 10 600 $ par jour et nos sept pétroliers Eco-Mod MR ont gagné 12 579 $ par jour.

Au troisième trimestre de 2018, la Compagnie prévoit avoir tous les jours de revenu pour ses pétroliers MR Eco-Design et MR Eco-Mod employés sur le marché au comptant ou dans les piscines. Au 31 juillet 2018, la Compagnie a fixé environ 40% de ses jours de revenu au comptant et de revenu de mise en commun pour le troisième trimestre de 2018 à un taux moyen d’environ 10 000 $ par jour.

Produits / Réservoirs de produits chimiques (IMO 2: 25 000 Dwt – 37 800 Dwt)

À la fin du deuxième trimestre de 2018, la Société comptait six pétroliers-transporteurs de produits et de produits chimiques d’Éco-conception IMO 2, qui se transigeaient tous sur le marché au comptant. Au cours du deuxième trimestre de 2018, tous types d’emplois confondus, les six navires de produits et de produits chimiques de la société ont obtenu un tarif quotidien moyen de 12 527 $ par jour.

Au troisième trimestre de 2018, la société prévoit que tous ses jours de revenus pour ses produits pétroliers et pétroliers éco-conception IMO 2 seront utilisés sur le marché au comptant. Au 31 juillet 2018, la Société a fixé environ 40% de ses jours de recettes au comptant des produits pétroliers / produits pétroliers éco-conception IMO 2 pour le troisième trimestre de 2018 à un taux moyen d’environ 10 000 $ par jour.

Financement

Le 26 juin 2018, deux filiales de NCP ont conclu un contrat de cession-bail (en vertu d’un contrat de location-financement) duArdmore EnduranceetArdmore Enterprise,le produit net revenant à la société est de 10,3 millions de dollars après le remboursement de la dette impayée.

En cale sèche

La société comptait 35 journées de cale sèche au deuxième trimestre de 2018. Ardmore prévoit 55 jours de cale sèche programmés au troisième trimestre de 2018.

Dividende

Selon la politique de la Société de verser des dividendes équivalant à 60% des bénéfices des activités poursuivies, le Conseil d’administration de la Société n’a pas déclaré de dividende pour le trimestre clos le 30 juin 2018, dans lequel la Société a déclaré . Le conseil d’administration de la Société a réaffirmé son intention de maintenir une politique de versement de dividendes égale à 60% des bénéfices provenant des activités poursuivies à l’avenir. Le bénéfice provenant des activités poursuivies est défini comme le bénéfice par action («BPA») présenté selon les PCGR américains, ajusté en fonction des gains et pertes non réalisés et réalisés et des éléments extraordinaires.

Résultats pour les trois mois terminés les 30 juin 2018 et 2017

La société a déclaré une perte nette de 8,6 millions de dollars, soit 0,26 dollar par action de base et diluée, pour le trimestre clos le 30 juin 2018, contre une perte nette de 1,9 million de dollars, soit 0,06 dollar par action de base et diluée Pour les trois mois terminés le 30 juin 2017, la société a déclaré un BAIIA (voir la rubrique «Mesures non conformes aux PCGR» ci-dessous) de 7,6 M $, en baisse de 5,3 M $ par rapport à 12,9 M $ pour les trois mois terminés 30 juin 2017.

Résultats pour les six mois terminés les 30 juin 2018 et 2017

Pour le semestre clos le 30 juin 2018, la Société a déclaré une perte nette de 13,7 M $, ou 0,42 $ par action de base et diluée, comparativement à une perte nette de 4,0 M $, soit 0,12 $ par action de base et diluée Pour les six mois terminés le 30 juin 2017, la société a déclaré un BAIIA (voir la rubrique «Mesures non conformes aux PCGR» ci-dessous) de 17,5 millions $, en baisse de 7,1 millions $ par rapport aux 24,6 millions $ 30 juin 2017.

Rapport de gestion des résultats financiers pour les trois mois terminés les 30 juin 2018 et 2017

Revenu.Les produits pour le trimestre clos le 30 juin 2018 se sont élevés à 52,4 millions de dollars, en hausse de 2,5 millions de dollars par rapport à 49,9 millions de dollars pour le trimestre clos le 30 juin 2017.

Le nombre moyen de navires possédés est passé de 27 pour le trimestre terminé le 30 juin 2017 à 28 pour le trimestre terminé le 30 juin 2018, ce qui représente des jours de revenu de 2 505 pour le trimestre clos le 30 juin 2018 comparativement à 2 425 pour les trois mois terminés le 30 juin 2017.

Au 30 juin 2018 et au 30 juin 2017, nous avions 24 et 19 navires employés directement sur le marché au comptant. Pour les accords d’affrètement ponctuels, nous avons enregistré 2 141 jours de revenus pour le trimestre clos le 30 juin 2018, contre 1 712 pour le trimestre clos le 30 juin 2017. Cette augmentation des jours de revenus découlant des accords d’affrètement au comptant a entraîné une augmentation des revenus de 10 millions de dollars, tandis que les variations des taux au comptant ont entraîné une diminution des produits de 2 millions de dollars.

Au 30 juin 2018 et au 30 juin 2017, nous avions quatre et huit navires en vertu d’ententes de mise en commun. Les jours de revenus découlant des ententes de regroupement ont été de 364 pour le trimestre clos le 30 juin 2018, comparativement à 713 pour le trimestre clos le 30 juin 2017. La diminution des jours de revenu dans les ententes de regroupement a entraîné une diminution des produits de 4,8 M $, tandis que les variations des conditions du marché pour les trois mois terminés le 30 juin 2018, comparativement au trimestre clos le 30 juin 2017, ont entraîné une diminution de 0,7 million de dollars des produits tirés des ententes de mise en commun.

Pour les navires employés directement sur le marché au comptant, Ardmore paie généralement tous les frais de voyage, et les revenus sont comptabilisés sur la base du fret brut, tandis que dans les accords de pool, l’affréteur paie généralement les frais de voyage et les revenus sont comptabilisés sur une base nette.

Commissions et frais de voyage.Les commissions et frais de voyage se sont élevés à 24,2 millions $ pour le trimestre clos le 30 juin 2018, en hausse de 6,1 millions $ par rapport à 18,1 millions $ pour le trimestre clos le 30 juin 2017. Les commissions et frais de voyage augmentent en raison du provenant des accords d’affrètement de places pour le trimestre clos le 30 juin 2018.

Le nombre total de jours de chiffre d’affaires a augmenté à 2 505 pour le trimestre clos le 30 juin 2018, contre 2 425 au troisième trimestre clos le 30 juin 2017. Pour les accords d’affrètement au comptant, nous avons eu 2 141 jours de comparativement à 1 712 pour les trois mois terminés le 30 juin 2017.

Taux de TCE.Le TCE moyen de notre flotte était de 11 503 $ par jour pour le trimestre clos le 30 juin 2018, en baisse de 1 463 $ par jour par rapport à 12 966 $ par jour pour le trimestre clos le 30 juin 2017. La baisse du TCE moyen résultat de la baisse des taux au comptant pour les trois mois clos le 30 juin 2018.

Dépenses d’exploitation du navire.Les dépenses d’exploitation des navires se sont chiffrées à 16,1 M $ pour le trimestre terminé le 30 juin 2018, en hausse de 1,1 M $ par rapport à 15,0 M $ pour le trimestre terminé le 30 juin 2017. Cette augmentation est attribuable à l’augmentation du nombre de pour les trois mois terminés le 30 juin 2018, les coûts d’équipage ont augmenté en raison de la diversité des emplacements de l’équipage et du calendrier des dépenses d’exploitation des navires entre les trimestres. En raison de la nature de ces dépenses, les dépenses d’exploitation des navires sont sujettes à des fluctuations entre les périodes. Les coûts d’exploitation de la flotte par jour, y compris les frais de gestion technique, se sont établis à 6 328 $ pour le trimestre clos le 30 juin 2018, comparativement à 6 071 $ pour le trimestre clos le 30 juin 2017.

Dépréciation.La charge d’amortissement pour le trimestre clos le 30 juin 2018 s’est établie à 8,8 millions de dollars, en hausse de 0,3 million de dollars par rapport à 8,5 millions de dollars pour le trimestre clos le 30 juin 2017. Cette augmentation est principalement attribuable à une augmentation du nombre moyen de navires pour les trois mois terminés le 30 juin 2018, de 27,0 pour les trois mois terminés le 30 juin 2017.

Amortissement des dépenses reportées en cale sèche.L’amortissement des dépenses reportées en cale sèche pour le trimestre clos le 30 juin 2018 s’est établi à 0,8 million $, en hausse de 0,2 million $ par rapport à 0,6 million $ pour le trimestre clos le 30 juin 2017. Les coûts capitalisés des cales sèches sont amortis en ligne jusqu’à la prochaine mise en cale sèche prévue du navire.

Frais généraux et administratifs: Corporate.Les frais généraux et administratifs des sociétés pour le trimestre clos le 30 juin 2018 se sont établis à 3,7 millions $, en hausse de 0,5 million $ par rapport à 3,2 millions $ pour le trimestre clos le 30 juin 2017. Cette augmentation est principalement attribuable à une nouvelle publié au 2T18.

Frais généraux et administratifs: Commercial et affrètement.Les frais commerciaux et d’affrètement sont les frais attribuables à nos services d’affrètement et d’exploitation commerciale dans le cadre de nos activités de négociation au comptant. Les dépenses commerciales et d’affrètement pour le trimestre clos le 30 juin 2018 se sont établies à 0,8 million $, en hausse de 0,2 million $ par rapport à 0,6 million $ pour le trimestre clos le 30 juin 2017. Cette augmentation reflète l’expansion des activités d’affrètement et commerciales de Singapour et Houston des bureaux.

Frais d’intérêt et frais financiers.Les intérêts débiteurs et les charges financières comprennent les intérêts sur les prêts, les intérêts sur les contrats de location-financement et l’amortissement des frais de financement reportés. Les charges d’intérêts et les charges financières pour le trimestre clos le 30 juin 2018 s’élèvent à 6,6 millions de dollars, contre 5,7 millions de dollars pour le trimestre clos le 30 juin 2017. Les intérêts débiteurs ont augmenté de 1,1 million de dollars pour atteindre 5,6 millions de dollars au 30 juin , 2018, comparativement à 4,5 millions de dollars pour le trimestre clos le 30 juin 2017. Ces hausses des charges d’intérêts et des charges financières sont attribuables à une augmentation du TIOL moyen au cours du trimestre clos le 30 juin 2018 comparativement au trimestre terminé le 30 juin 2017 ainsi qu’un changement de notre structure de dette due aux nouveaux contrats de location-financement. L’amortissement des frais de financement reportés pour le trimestre clos le 30 juin 2018 s’est établi à 1,0 million $, en baisse de 0,2 million $ par rapport à 1,2 million $ pour le trimestre clos le 30 juin 2017. Le montant de 1,0 million $ comprend la radiation de frais financiers reportés relativement à l’opération de cession-bail de 0,4 million de dollars.

Liquidité

Au 30 juin 2018, notre trésorerie et nos équivalents de trésorerie totalisaient 47,9 M $ (39,5 M $ au 31 décembre 2017). Les dettes et les loyers suivants (déduction faite des frais de financement reportés) étaient impayés aux dates indiquées:

À partir de

30 juin 2018

31 décembre 2017

Dette

358 903 699 $

404 423 570 $

Contrats de location-financement

95 786 342

42 494 019

Baux d’exploitation(1)

2 361 960

Total

457 052 ​​001 $

446 917 589 $

(1)

En raison de la mise en œuvre de l’ASC 842, Contrats de location, le 1er janvier 2018, les contrats de location simple ont été comptabilisés à titre d’actif pour droit d’utilisation et passif correspondant à l’égard de tous les contrats de location importants. Les périodes précédentes n’ont pas été retraitées.

Conférence téléphonique

La société prévoit tenir une conférence téléphonique le 31 juillet 2018 à 10 h, heure normale de l’Est, pour discuter de ses résultats pour le trimestre se terminant le 30 juin 2018. Toutes les parties intéressées sont invitées à écouter la conférence téléphonique en direct et à choisir parmi les options suivantes:

  • En composant le 844-492-3728 (U.S.) ou le 412-542-4189 (International) et en faisant référence à “Ardmore Shipping”.
  • En accédant à la webdiffusion en direct sur le site Web d’Ardmore Shipping à www.ardmoreshipping.com.

Les participants doivent composer l’appel 10 minutes avant l’heure prévue.

Si vous n’êtes pas en mesure de participer à ce moment, une retransmission audio de l’appel sera disponible jusqu’au 7 août 2018 au 877-344-7529 ou au 412-317-0088. Entrez le code d’accès 10122598 pour accéder à la relecture audio. Un enregistrement de la webdiffusion, avec des diapositives associées, sera également disponible sur le site Web de la Société. Les informations fournies lors de la téléconférence ne sont exactes qu’au moment de la conférence téléphonique et la Société décline toute responsabilité quant à la fourniture d’informations mises à jour.

À propos d’Ardmore Shipping Corporation

Ardmore possède et exploite une flotte de produits pétroliers et de chimiquiers MR allant de 25 000 à 50 000 tonnes de port en lourd. Ardmore fournit le transport maritime de produits pétroliers et de produits chimiques dans le monde entier aux grandes compagnies pétrolières, aux compagnies pétrolières nationales, aux négociants de pétrole et de produits chimiques, et aux compagnies chimiques, avec sa flotte moderne et économe en combustible des camions-citernes moyens.

La stratégie principale d’Ardmore est de continuer à développer une flotte moderne de produits chimiques et de produits pétroliers de haute qualité, d’établir des relations commerciales à long terme et de maintenir son avantage en termes de coûts, d’exploitation et de frais généraux. grandit Ardmore fournit ses services aux clients à travers des chartes de voyage, des piscines commerciales et des chartes de temps, et entretient des relations de travail étroites avec des partenaires commerciaux et techniques de gestion clés. Ardmore considère le développement continu de ces relations comme crucial pour son succès à long terme.

Ardmore Shipping Corporation

Bilan consolidé condensé non audité

(Exprimé en dollars américains, sauf indication contraire)

Comme à

LES ATOUTS

30 juin 2018

31 décembre 2017

Actifs actuels

Trésorerie et équivalents de trésorerie

47 890 533

39 457 407

Créances, commerce

24 548 346

27 264 803

Avances de fonds de roulement

2,000,000

3 100 000

Prépaiements

1 312 006

1 412 875

Avances et dépôts

2 568 906

3 015 807

Autres créances

1 464 218

Inventaires

12 488 040

9 632 246

Le total des actifs courants

92 272 049

83 883 138

Actifs non courants

Navires et équipement de navire, moustiquaires

751 438 413

751 816 840

Dépenses en cale sèche différées, net

4 761 375

4.118.168

Dépôt pour l’acquisition du navire

1,635,000

Améliorations locatives, net

464 520

446 532

Autres actifs non courants, nets

3 611 822

3.640.311

Bail opérationnel, actif lié au droit d’utilisation

2 361 960

Total des actifs non courants

762 638 090

761 656 851

TOTAL DES ACTIFS

854 910 139

845 539 989

PASSIF ET ÉQUITÉ

Passif à court terme

Payables, commerce

20 774 502

16 104 399

Autres dettes

45 499

6 265

Intérêts courus sur les prêts

1 750 691

1 537 976

Tranche de la dette à long terme

33 978 351

37 071 548

Partie courante des obligations liées au contrat de location-financement

7 924 248

3 537 466

Partie courante des obligations découlant des contrats de location-exploitation

502 674

Total des passifs courants

64 975 965

58 257 654

Passifs non courants

Portion non courante de la dette à long terme

324 925 348

367 352 022

Partie non courante des obligations au titre des contrats de location-financement

87 862 094

38 956 553

Partie non courante des obligations au titre des contrats de location-exploitation

1 859 286

Total des passifs non courants

414 646 728

406 308 575

Équité

Partage le capital

350 192

340 613

Prime d’émission

413 603 844

405 549 985

Actions de trésorerie

(15 348 909)

(15 348 909)

Déficit accumulé

(23 317 681)

(9.567.929)

Total des capitaux propres

375 287 446

380 973 760

TOTAL PASSIF ET ÉQUITÉ

854 910 139

845 539 989

Ardmore Shipping Corporation

État condensé non audité des opérations

(Exprimé en dollars américains, sauf indication contraire)

Trois mois terminés

Six mois terminés

30 juin 2018

30 juin 2017

30 juin 2018

30 juin 2017

REVENU

Revenu

52 363 407

49 850 796

102 834 931

99 515 806

FRAIS D’EXPLOITATION

Commissions et frais de voyage

24 165 305

18 121 354

43 688 124

36 900 810

Frais d’exploitation du navire

16 144 409

14 997 565

33 411 868

30 455 943

Dépréciation

8 771 091

8 539 890

17 432 566

16 986 643

Amortissement des dépenses reportées en cale sèche

818 506

586 983

1 651 150

1 200 176

Dépenses générales et administratives

Entreprise

3 729 573

3 201 825

6 666 022

6 240 016

Commercial et affrètement

772 135

647 328

1 582 128

1 308 751

Total des dépenses d’exploitation

54 401 019

46 094 945

104 431 858

93 092 339

(Perte) / bénéfice d’exploitation

(2 037 612)

3 755 851

(1 596 927)

6 423 467

Charges d’intérêts et charges financières

(6,640,097)

(5 693 363)

(12 342 088)

(10 604 284)

Le revenu d’intérêts

152 224

100,204

266 989

190 818

Perte avant impôts

(8,525,485)

(1 837 308)

(13 672 026)

(3 989 999)

Impôt sur le revenu

(51 646)

(16 839)

(77 726)

(31 339)

Perte nette

(8.577.131)

(1 854 147)

(13 749 752)

(4 021 338)

Perte par action, de base et diluée

(0.26)

(0,06)

(0.42)

(0,12)

Nombre moyen pondéré d’actions en circulation, de base et dilué

32 703 717

33 575 610

32 574 192

33 575 610

(1) Le bénéfice par action provenant des activités poursuivies est une mesure non conforme aux PCGR et est défini et rapproché dans la section «Mesures non conformes aux PCGR» ci-dessous.

Ardmore Shipping Corporation

État condensé non audité des flux de trésorerie

(Exprimé en dollars américains, sauf indication contraire)

Six mois terminés

30 juin 2018

30 juin 2017

ACTIVITÉS D’EXPLOITATION

Perte nette

(13 749 752)

(4 021 338)

Articles non-cash:

Dépréciation

17 432 566

16 986 643

Amortissement des dépenses reportées en cale sèche

1 651 150

1 200 176

Rémunération par action

670 141

228 523

Amortissement des frais de financement reportés

1 611 099

1 778 021

Variations des actifs et passifs d’exploitation:

Créances, commerce

2 716 457

(4,881,752)

Avances de fonds de roulement

1,100,000

(150 000)

Prépaiements

100 869

(228 260)

Avances et dépôts

446 866

(1 409 681)

Autres créances

(1 464 218)

82 636

Inventaires

(2 855 794)

(341 553)

Payables, commerce

3 789 738

2 457 705

Revenus de la Charte reçus à l’avance

(507 780)

Autres dettes

39 234

29 254

Intérêts courus sur les prêts

212 715

(162 176)

Dépenses en cale sèche différées

(1 818 991)

(1 337 787)

Flux de trésorerie net provenant des activités d’exploitation

9 882 080

9 722 631

ACTIVITÉS D’INVESTISSEMENT

Paiements pour l’acquisition de navires et de matériel

(15 267 380)

(166 084)

Paiements pour améliorations locatives

(52 384)

(12 279)

Paiements pour autres actifs non courants

(88 843)

(102 089)

Encaisse nette utilisée dans les activités d’investissement

(15 408 607)

(280 452)

ACTIVITÉS DE FINANCEMENT

Produit de la dette à long terme

2 685 730

Remboursements de la dette à long terme

(49 706 706)

(42 411 601)

Produit des contrats de location-financement

56 600 000

33 118 525

Remboursements de contrats de location-financement

(2 366 668)

(604 424)

Paiements pour les frais de financement reportés

(646 000)

(683 227)

Produit net des offres d’actions

7 393 297

Encaisse nette fournie par / (utilisée dans) les activités de financement

13 959 653

(10 580 727)

Augmentation / (diminution) nette de la trésorerie et des équivalents de trésorerie

8 433 126

(1 138 548)

Trésorerie et équivalents de trésorerie en début d’année

39 457 407

55 952 873

Trésorerie et équivalents de trésorerie à la fin de la période

47 890 533

54 814 325

Ardmore Shipping Corporation

Autres données d’exploitation non auditées

(Exprimé en dollars américains, sauf indication contraire)

Trois mois terminés

Six mois terminés

30 juin 2018

30 juin 2017

30 juin 2018

30 juin 2017

BAIIA(1)

7 551 985

12 882 724

17 486 789

24 610 286

DONNÉES JOURNALIERES MOYENNES

Flotte TCE par jour(2)

11 503

12 966

12 057

12 943

Coûts d’exploitation de la flotte par jour(3)

5 900

5 686

6 125

5 804

Frais de gestion technique par jour(4)

428

385

431

387

6 328

6 071

6 556

6 191

MR Tankers Spot & amp; Pool TCE par jour(2)

11 510

13 765

12 086

13 437

MR Tankers Eco-Design

TCE par jour(2)

10 600

13 452

11 826

13 318

Coûts d’exploitation du navire par jour(5)

6 360

6 006

6 636

6 113

MR Tankers Eco-Mod

TCE par jour(2)

12 579

13 959

11 893

13 103

Coûts d’exploitation du navire par jour(5)

6 615

6,107

6 623

6 282

Éco-conception Prod / Chem Tankers (25k – 38k Dwt)

TCE par jour(2)

12 527

10 736

12 816

11 830

Coûts d’exploitation du navire par jour(5)

5 923

6 212

6 277

6 298

FLOTTE

Mises à niveau et améliorations passées en charges

52 265

82 132

397 489

198 469

Nombre moyen de navires en exploitation possédés

28,0

27,0

27,9

27,0

(1)

Le BAIIA est une mesure non conforme aux PCGR et est défini et rapproché de la mesure PCGR la plus directement comparable dans la section «Mesures non conformes aux PCGR» ci-dessous.

(2)

Le taux quotidien d’affrètement à temps («TCE») est le taux brut d’affrètement ou le taux brut de mise en commun, selon le cas, par jour de revenu, plus le revenu de communication, d’expérience et de divertissement («CVE»). Les jours de revenus sont le nombre total de jours civils que les navires sont en notre possession, moins les jours de congé, généralement associés à la cale sèche ou aux réparations. Pour les navires utilisés en affrètement, TCE est le taux net après déduction des frais de voyage engagés, y compris toutes les commissions et les frais d’administration du pool. MR Tankers Spot & amp; Le TCE de la piscine est déclaré sur la base du rejet à la décharge.

(3)

Les coûts d’exploitation de la flotte par jour sont des dépenses de fonctionnement de routine et comprennent l’équipage, les réparations et l’entretien, les assurances, les magasins, les huiles lubrifiantes et les coûts de communication. Ils n’incluent pas les coûts additionnels liés à la mise à niveau ou à l’amélioration des navires qui ne sont pas capitalisés.

(4)

Les frais de gestion technique sont des honoraires versés à des gestionnaires techniques tiers.

(5)

Les coûts d’exploitation des navires par jour comprennent les frais de gestion technique.

Ardmore Shipping Corporation

Liste de la flotte au 31 juillet 2018

Nom du navire

Type

Dwt Tonnes

OMI

Construit

Pays

Drapeau

spécification

Ardmore Seavaliant

Produit / Produit chimique

49 998

2/3

13 février

Corée

MI

Éco-conception

Ardmore Seaventure

Produit / Produit chimique

49 998

2/3

Jun-13

Corée

MI

Éco-conception

Ardmore Seavantage

Produit / Produit chimique

49 997

2/3

14 janvier

Corée

MI

Éco-conception

Ardmore Seavanguard

Produit / Produit chimique

49 998

2/3

14 février

Corée

MI

Éco-conception

Ardmore Sealion

Produit / Produit chimique

49 999

2/3

15 mai

Corée

MI

Éco-conception

Ardmore Seafox

Produit / Produit chimique

49 999

2/3

Jun-15

Corée

MI

Éco-conception

Ardmore Seawolf

Produit / Produit chimique

49 999

2/3

15 août

Corée

MI

Éco-conception

Ardmore Seahawk

Produit / Produit chimique

49 999

2/3

15 novembre

Corée

MI

Éco-conception

Ardmore Endeavour

Produit / Produit chimique

49 997

2/3

Jul-13

Corée

MI

Éco-conception

Ardmore Enterprise

Produit / Produit chimique

49 453

2/3

Sep-13

Corée

MI

Éco-conception

Ardmore Endurance

Produit / Produit chimique

49 466

2/3

Dec-13

Corée

MI

Éco-conception

Ardmore Rencontre

Produit / Produit chimique

49 478

2/3

14 janvier

Corée

MI

Éco-conception

Ardmore Explorer

Produit / Produit chimique

49 494

2/3

14 janvier

Corée

MI

Éco-conception

Ardmore Exportateur

Produit / Produit chimique

49 466

2/3

14 février

Corée

MI

Éco-conception

Ingénieur Ardmore

Produit / Produit chimique

49 420

2/3

14 mars

Corée

MI

Éco-conception

Ardmore Seafarer

Produit / Produit chimique

45 744

3

Août 04

Japon

MI

Eco-mod

Ardmore Seatrader

Produit

47 141

Dec-02

Japon

MI

Eco-mod

Ardmore Seamaster

Produit / Produit chimique

45 840

3

Sept 04

Japon

MI

Eco-mod

Ardmore Seamariner

Produit / Produit chimique

45 726

3

Oct-06

Japon

MI

Eco-mod

Ardmore Sealancer

Produit

47 451

Juin 08

Japon

MI

Eco-mod

Scelleur Ardmore

Produit

47 463

Août 08

Japon

MI

Eco-mod

Ardmore Sealifter

Produit

47 472

Juil-08

Japon

MI

Eco-mod

Ardmore Dauntless

Produit / Produit chimique

37 764

2

15 février

Corée

MI

Éco-conception

Ardmore Defender

Produit / Produit chimique

37 791

2

15 février

Corée

MI

Éco-conception

Ardmore Cherokee

Produit / Produit chimique

25 215

2

Jan-15

Japon

MI

Éco-conception

Ardmore Cheyenne

Produit / Produit chimique

25 217

2

Mar-15

Japon

MI

Éco-conception

Ardmore Chinook

Produit / Produit chimique

25 217

2

Jul-15

Japon

MI

Éco-conception

Ardmore Chippewa

Produit / Produit chimique

25 217

2

15 novembre

Japon

MI

Éco-conception

Total

28

1 250 019

Mesures non conformes aux PCGR

Ce communiqué de presse décrit le BAIIA et le bénéfice par action provenant des activités poursuivies, qui ne sont pas des mesures préparées conformément aux PCGR des États-Unis et qui sont définis et rapprochés ci-dessous. L’EBITDA est défini comme le bénéfice avant intérêts, impôts, dépréciation et amortissement. Le bénéfice par action provenant des activités poursuivies est défini comme le bénéfice par action («BPA») présenté selon les PCGR américains ajusté des gains et pertes non réalisés et réalisés et des éléments extraordinaires.

Ces mesures non conformes aux PCGR sont présentées dans ce communiqué de presse, car la Société estime qu’elles fournissent aux investisseurs un moyen d’évaluer et de comprendre comment la direction d’Ardmore évalue la performance opérationnelle. Le BAIIA accroît la comparabilité de notre performance fondamentale d’une période à l’autre. Cette comparabilité accrue est obtenue en excluant les effets potentiellement disparates entre périodes de charges d’intérêts, impôts, dépréciation ou amortissement, quels éléments sont affectés par diverses méthodes de financement, structure du capital et coût historique, et quels éléments peuvent affecter significativement le résultat net entre périodes. Nous estimons qu’inclure le BAIIA, en tant que mesure financière et opérationnelle, avantage les investisseurs à choisir entre investir dans d’autres solutions de placement et surveiller notre solidité et notre santé financière et opérationnelle afin d’évaluer si nous continuerons de détenir nos actions ordinaires.

Ces mesures non conformes aux PCGR ne devraient pas être considérées isolément des mesures financières préparées conformément aux PCGR des États-Unis, ni se substituer à celles-ci ni être supérieures à celles-ci. De plus, ces mesures non conformes aux PCGR n’ont pas de signification normalisée et, par conséquent, ne sont probablement pas comparables à des mesures similaires présentées par d’autres sociétés. Tous les montants dans les tableaux ci-dessous sont exprimés en dollars américains, sauf indication contraire.

Rapprochement de la perte nette et du BAIIA

Trois mois terminés

Six mois terminés

30 juin 2018

30 juin 2017

30 juin 2018

30 juin 2017

Perte nette

(8.577.131)

(1 854 147)

(13 749 752)

(4 021 338)

Le revenu d’intérêts

(152 224)

(100 204)

(266 989)

(190 818)

Charges d’intérêts et charges financières

6 640 097

5 693 363

12 342 088

10 604 284

Impôt sur le revenu

51 646

16 839

77 726

31.339

Dépréciation

8 771 091

8 539 890

17 432 566

16 986 643

Amortissement des dépenses reportées en cale sèche

818 506

586 983

1 651 150

1 200 176

BAIIA

7 551 985

12 882 724

17 486 789

24 610 286

Perte ajustée par action

Trois mois terminés

Six mois terminés

30 juin 2018

30 juin 2017

30 juin 2018

30 juin 2017

Perte nette

(8.577.131)

(1 854 147)

(13 749 752)

(4 021 338)

Radiation de frais de financement reportés

414 897

524 123

414 897

524 123

Net ajusté (perte)

(8 162 234)

(1 330 024)

(13,334,855)

(3 497 215)

EPS ajusté

(0,25)

(0,04)

(0.41)

(0,10)

Nombre moyen pondéré d’actions

32 703 717

33 575 610

32 574 192

33 575 610

Énoncés prospectifs

Les questions abordées dans ce communiqué de presse peuvent constituer des déclarations prospectives. La Loi sur la réforme du contentieux des titres privés de 1995 prévoit une protection des déclarations prospectives afin d’encourager les sociétés à fournir des informations prospectives sur leurs activités. Les énoncés prospectifs comprennent des énoncés concernant les plans, les objectifs, les buts, les stratégies, les événements ou le rendement futurs et les hypothèses sous-jacentes et autres énoncés, qui sont autres que des énoncés de faits historiques. La Société désire profiter des dispositions sur la sphère de sécurité de la Loi de 1995 sur la réforme du contentieux des valeurs mobilières privées et inclut cette mise en garde relativement à cette législation sur la sphère de sécurité. Dans certains cas, vous pouvez identifier les énoncés prospectifs en utilisant des mots tels que «croire», «anticiper», «avoir l’intention», «estimer», «prévoir», «planifier», «potentiel», «pouvoir» , “s’attendre”, et des expressions similaires.

Les déclarations prospectives contenues dans ce communiqué de presse reposent sur diverses hypothèses, y compris, sans limitation, l’examen par la direction d’Ardmore des tendances opérationnelles historiques, des données contenues dans les registres de la Société et d’autres données disponibles auprès de tiers. Bien que la Société estime que ces hypothèses étaient raisonnables lorsqu’elle a été faite, parce que ces hypothèses sont intrinsèquement sujettes à des incertitudes et contingences importantes difficiles ou impossibles à prédire et échappant au contrôle de la Société, la Société ne peut vous garantir qu’elles atteindront ou atteindront ces attentes. , croyances ou projections.

En plus de ces facteurs importants, d’autres facteurs importants qui, de l’avis de la Société, pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent sensiblement de ceux décrits dans les énoncés prospectifs comprennent: le manquement des contreparties à l’exécution complète de leurs contrats avec la Société; la force des économies et des monnaies mondiales; les conditions générales du marché, y compris les fluctuations des taux d’affrètement et de la valeur des navires; les changements de la demande et de l’offre de capacité des navires-citernes; les changements dans les prévisions d’affrètement ponctuel et à temps ou de négociation en commun des navires de la Compagnie; les changements dans les charges d’exploitation de la Société, y compris les prix des soutes, les coûts de mise en cale sèche et les coûts d’assurance; le marché des navires de la Compagnie; la concurrence dans l’industrie pétrolière; disponibilité de financement et de refinancement; performance de la contrepartie charte; la capacité d’obtenir du financement et de se conformer aux clauses restrictives de ces ententes de financement; les changements dans les règles et règlements gouvernementaux ou les mesures prises par les autorités de réglementation; les conditions politiques générales nationales et internationales; perturbation potentielle des routes maritimes en raison d’accidents, de piratage ou d’événements politiques; pannes de navires et cas de non-embauche; et d’autres facteurs. Veuillez consulter les documents de la Société déposés auprès de la Securities and Exchange Commission des États-Unis pour une analyse plus complète de ces risques et incertitudes ainsi que d’autres.

Demandes de renseignements sur les relations avec les investisseurs:

M. Leon Berman

Le groupe IGB

45 Broadway, Suite 1150

New York, NY 10006

Tel: 212-477-8438

Fax: 212-477-8636

M. Bryan Degnan

Le groupe IGB

45 Broadway, Suite 1150

New York, NY 10006

Tel: 646-673-9701

Fax: 212-477-8636

SOURCE Ardmore Shipping Corporation