La Turquie ouvre des enquêtes anti-dumping sur les sociétés américaines: ministre

© Reuters. Le ministre turc de l’Economie, Nihat Zeybekci, pose pour une photo avant une interview avec Reuters à Ankara

ISTANBUL (Reuters) – La Turquie ouvrira des enquêtes anti-dumping sur les sociétés américaines à la suite des nouveaux tarifs douaniers américains sur l’acier et l’aluminium, a déclaré le ministre de l’Economie, Nihat Zeybekci, cité par l’agence de presse privée Dogan.

“Cependant, les Etats-Unis regardent nos produits, nous allons regarder leurs produits de la même manière, nous allons lancer des processus importants dans quelques jours”, a déclaré Zeybekci, cité par des journalistes dans la ville de Denizli jeudi.

Il a déclaré que les grandes entreprises américaines recevaient un soutien important du gouvernement. “Nous travaillons sur le processus d’ouverture d’enquêtes antidumping contre ces entreprises”, a-t-il déclaré.

Le président américain Donald Trump a imposé des droits d’importation de 25% sur l’acier et de 10% sur l’aluminium en mars. Un conseiller du président Tayyip Erdogan a déclaré à l’époque que la Turquie pourrait répondre par ses propres mesures.

En avril, Zeybekci a envoyé une lettre au secrétaire américain au Commerce, Wilbur Ross, pour demander une exemption des nouveaux tarifs, a déclaré un responsable turc à l’époque.

La Turquie est le huitième producteur mondial d’acier et le sixième exportateur vers les États-Unis.