Le statut clé reflète les pays en mouvement

La Chine a accordé le statut d’invité d’honneur à 12 pays: Afrique du Sud, Brésil, Canada, Egypte, Allemagne, Hongrie, Indonésie, Mexique, Pakistan, Russie, Royaume-Uni et Vietnam à l’occasion de la China International Import Expo du lundi au samedi à Shanghai.

Brésil

Le Brésil est la huitième puissance économique en termes de PIB en 2017, selon la Banque mondiale. Grâce à sa position géographique unique, le pays est un leader dans l’agriculture et l’élevage.

Les rendements de production du café, du sucre, des agrumes et du soja du Brésil sont tous classés au premier rang mondial. C’est le quatrième producteur de maïs et le plus gros exportateur de boeuf et de poulet.

L’année dernière, la Chine était la plus grande destination d’exportation du Brésil et son pays d’origine. Les exportations du Brésil vers la Chine se sont élevées à 58,58 milliards de dollars l’an dernier et les importations à 28,96 milliards de dollars. Parmi les exportations brésiliennes vers la Chine, 43% étaient du soja et d’autres produits agricoles, 22% du minerai de fer et 15% du pétrole brut.

Une délégation de 92 entreprises brésiliennes, y compris l’Académie Ronaldo, une franchise d’écoles de football créée par la légende du football brésilien Ronaldo Nazario, participe au CIIE.

Canada

En 2017, le PIB du Canada s’élevait à environ 1,65 billion de dollars et, selon la Banque mondiale, il s’agit de la 10ème économie mondiale.

Le commerce sino-canadien est devenu de plus en plus étroit au cours des dernières années. L’année dernière, le volume des échanges bilatéraux entre la Chine et le Canada s’élevait à 51,76 milliards de dollars, soit une augmentation d’une année sur l’autre de 13,3%. Les exportations chinoises au Canada ont totalisé 31,39 milliards de dollars, en hausse de 14,8% sur un an, et les importations chinoises en provenance du Canada ont atteint 20,37 milliards de dollars, en hausse de 11,1% par rapport à l’année précédente. Les principaux produits exportés par la Chine au Canada comprenaient les téléphones, les télécopieurs, le matériel de traitement automatique des données et les pièces automobiles. Les principales marchandises importées du Canada étaient le colza, la pâte de bois, le bois et le soja.

Des entreprises canadiennes de divers secteurs, notamment les équipements intelligents et haut de gamme, les équipements médicaux et les soins médicaux, les produits alimentaires et agricoles, participent à l’exposition de Shanghai.

Egypte

En tant que pays impliqué dans l’initiative Belt and Road, l’Égypte a collaboré avec la Chine pour établir la zone de coopération économique et commerciale Suez-Égypte.

Selon les statistiques de l’Administration générale des douanes, le volume des importations et des exportations entre l’Égypte et la Chine a dépassé 10,83 milliards de dollars en 2017. Les exportations de l’Égypte en Chine se sont élevées à 1,34 milliard de dollars et ses importations en provenance de Chine ont dépassé les 9,49 milliards de dollars.

La Chine est devenue la plus grande source d’importations de l’Égypte, et la Chine s’est hissée à la neuvième place du classement des destinations d’exportation de l’Égypte, par rapport au 14e rang de l’année précédente.

Environ 40 entreprises égyptiennes participent au CIIE. Leurs expositions couvrent un large éventail de domaines, notamment les produits pharmaceutiques, l’artisanat, les vêtements, les textiles.

Des fruits égyptiens, notamment des oranges et des raisins, sont également exposés.

Allemagne

L’année dernière, le commerce sino-allemand a atteint 168 milliards de dollars, selon les statistiques de l’Administration générale des douanes. Pour la deuxième année consécutive, la Chine est le principal partenaire commercial de l’Allemagne, la plus grande économie d’Europe. La Chine est également la principale source d’importations de l’Allemagne et sa troisième destination d’exportation.

Le pavillon national allemand a pour thème “Rencontrez l’Allemagne” et présente une sélection des produits les plus innovants et de grande qualité du pays.

Au total, 170 sociétés allemandes exposent principalement dans les secteurs de la fabrication haut de gamme et de l’automobile, mais également dans les secteurs de l’électronique grand public, de l’alimentation, des équipements médicaux, des accessoires et du vêtement et des soins de santé.

Une grande fraiseuse pouvant atteindre une précision de 8 micromètres – la plus haute précision au monde jusqu’à présent – est arrivée à Shanghai le mois dernier pour l’expo.

Hongrie

En 2017, le volume des échanges bilatéraux entre la Chine et la Hongrie a atteint 10,13 milliards de dollars, soit une augmentation d’une année sur l’autre de 14,1%.

Le volume des échanges bilatéraux a atteint un record et c’est la première année qu’il dépasse 10 milliards de dollars.

La Hongrie est le troisième partenaire commercial de la Chine en Europe centrale et orientale et la Chine est également le premier partenaire commercial du pays en dehors de l’Union européenne.

Depuis 1984, la Chine et la Hongrie ont signé 22 accords économiques et commerciaux et la Hongrie est le premier pays européen à signer un document de coopération avec la Chine concernant l’initiative Ceintures et routes.

Le commerce bilatéral sino-hongrois est dominé par des produits électromécaniques et de haute technologie à forte valeur ajoutée, notamment des moteurs, du matériel électrique, des machines, des véhicules ainsi que du matériel optique, photographique et médical.

La Hongrie est le seul “invité d’honneur” d’Europe centrale et orientale au CIIE.

Le pays a activement encouragé ses exportations de produits en Chine et considère l’exposition comme une excellente plateforme pour se connecter à sa politique d’ouverture à l’est.

Indonésie

La coopération économique et commerciale bilatérale entre la Chine et l’Indonésie, la plus grande économie de l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est, s’est bien développée ces dernières années, et la Chine a été le principal partenaire commercial de l’Indonésie pendant sept années consécutives.

En 2017, les échanges bilatéraux entre les deux pays ont atteint 63,3 milliards de dollars, soit une augmentation d’une année sur l’autre de 18,3%. Les exportations chinoises vers l’Indonésie se sont chiffrées à 34,77 milliards de dollars et la valeur des importations chinoises en provenance du pays s’est élevée à 28,55 milliards de dollars.

L’Indonésie est également un participant important à l’Initiative Ceintures et routes. Depuis que les deux pays sont parvenus à un accord sur le chemin de fer à grande vitesse Jakarta-Bandung, long de 142 km, premier train de ce type en Indonésie et premier projet de train à grande vitesse à l’étranger, la Chine a plus que doublé ses investissements.

Au total, 32 entreprises indonésiennes participent au CIIE. Les autorités commerciales du pays ont indiqué qu’elles présentaient divers produits d’exportation, tels que le nid d’oiseau, l’huile de palme et les véhicules automobiles, et espéraient mettre en avant certains produits, tels que le café, susceptibles de pénétrer le marché chinois à grande échelle.

Mexique

Le Mexique exporte principalement du pétrole brut, des produits manufacturés, des vêtements et des produits agricoles. En tant que grand pays agricole, ses exportations de nombreux produits agricoles, notamment les baies, les ananas et le porc, vers la Chine ont considérablement augmenté d’année en année.

Le rendement de la production d’avocat du pays est le premier au monde et représente environ un tiers de la part de marché totale du monde.

Les exportations mexicaines d’avocats vers la Chine ont totalisé 25,5 millions de dollars l’an dernier, faisant de la Chine la huitième destination des exportations pour l’avocat du pays.

Le Mexique est le deuxième partenaire commercial de la Chine, son principal marché exportateur et sa troisième source d’importation en Amérique latine. Le volume des échanges sino-mexicains a totalisé plus de 47 milliards de dollars en 2017.

Au total, 28 entreprises alimentaires mexicaines et 10 entreprises du secteur des services participent à l’exposition de Shanghai.

Pakistan

La Chine est le principal partenaire commercial du Pakistan depuis quatre années consécutives. Elle est également la principale source d’importations du pays et la troisième destination d’exportation.

En 2017, le commerce entre la Chine et le Pakistan a atteint 20 milliards de dollars, selon les statistiques de l’Administration générale des douanes. Les principales exportations du pays vers la Chine sont les produits en coton, les céréales, les sables minéralisés, le prêt-à-porter, le cuir et le matériel médical.

Le corridor économique sino-pakistanais, un corridor commercial comprenant des voies routières, ferroviaires, pétrolières, gazières et câblées, est un projet modèle de l’Initiative Ceintures et routes.

Le corridor, doté d’un investissement total de 19 milliards de dollars, devrait permettre à l’économie pakistanaise de croître de 1 à 2 points de pourcentage chaque année et de créer environ 70 000 emplois.

Pour la CIIE, les entreprises pakistanaises apportent notamment des produits alimentaires, des produits agricoles, des vêtements et des articles de sport.

Les ballons de football produits dans le pays, qui ont déjà été utilisés lors des deux dernières Coupes du monde, constituent l’un des points forts.

Russie

Le ministère du Commerce a annoncé en septembre que la Chine était le plus grand partenaire commercial de la Russie depuis huit années consécutives.

Depuis le début de cette année, le commerce bilatéral sino-russe a continué de se développer rapidement. Le volume des échanges bilatéraux au cours des huit premiers mois de cette année a atteint 67,5 milliards de dollars, soit une augmentation de 25,7% en glissement annuel, et devrait atteindre 100 milliards de dollars pour l’année.

Le volume des échanges entre la Russie et la Chine en 2017 était de 84 milliards de dollars. Il était à noter que la Russie avait dépassé l’Arabie saoudite pour devenir le plus gros fournisseur de pétrole de la Chine.

La Russie est l’un des plus grands participants au CIIE et son activité est axée sur les produits industriels et agricoles.

Plus de 120 entreprises russes y participent et leurs expositions couvrent les domaines des produits agricoles, des biens de consommation, des équipements de haute technologie, des produits médicaux et des services.

Afrique du Sud

L’Afrique du Sud est le principal partenaire commercial de la Chine en Afrique depuis huit années consécutives, et la Chine est le premier partenaire commercial de l’Afrique du Sud depuis neuf ans.

Le pays est riche en ressources minérales et se classe parmi les cinq meilleurs au monde.

Les mines, la fabrication et l’agriculture sont les trois piliers de l’économie du pays. Outre les diamants et le platine, les fruits, les vins et la laine d’Afrique du Sud sont mondialement connus grâce à son emplacement géographique et à son climat uniques.

Cette année marque le 20e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre la Chine et l’Afrique du Sud.

Le volume des échanges bilatéraux entre les deux pays a atteint 39,17 milliards de dollars en 2017, soit une augmentation de 11,7% sur un an, atteignant un niveau record.

Royaume-Uni

En dehors de l’UE, la Chine est le deuxième partenaire commercial du Royaume-Uni.

En 2017, les échanges bilatéraux sino-britanniques de marchandises ont atteint plus de 79 milliards de dollars, soit une augmentation de 6,2% par rapport à l’année précédente.

Les statistiques officielles chinoises ont montré que les exportations chinoises vers le Royaume-Uni ont atteint 56,7 milliards de dollars en 2017, soit une augmentation de 1,8% en un an.

Les importations chinoises en provenance du Royaume-Uni ont atteint 22,3 milliards de dollars, soit une augmentation de 19,4% par rapport à l’année précédente.

Le pavillon national du pays au CIIE présente les principales entreprises mondiales dans les domaines de la santé et des sciences de la vie, de la finance et des services professionnels, de l’éducation, des industries créatives, de l’intelligence artificielle et du big data, avec comme thème l’innovation.

Des sociétés britanniques bien connues, telles que Jaguar, Land Rover, British Airways, AstraZeneca, Standard Chartered Bank, ont également installé des stands à l’exposition.

Vietnam

Le Vietnam est le principal partenaire commercial de la Chine au sein de l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est. Le volume des échanges bilatéraux entre la Chine et le Vietnam a atteint 121,3 milliards de dollars l’an dernier.

Plus de 90% des noix de cajou importées, 60% du poisson importé, 50% du café importé et 40% du riz importé, proviennent de ce pays.

Au premier trimestre de cette année, les exportations vietnamiennes vers la Chine ont atteint 9 milliards de dollars, soit une augmentation de 46% par rapport à l’année précédente.

Au total, 40 entreprises du pays participent au CIIE avec 60 stands standard.

Les produits exposés sont principalement des produits agricoles, des aliments transformés, des biens de consommation, le commerce des services et d’autres produits. Ils visent à promouvoir les marques et les produits vietnamiens et à renforcer l’exportation des produits avantageux du Vietnam sur le marché chinois.