Tencent en tête du classement des meilleures entreprises chinoises par le cabinet britannique

Le secrétaire d’État britannique au Commerce international, Liam Fox, a pris la parole lors du lancement du rapport du WPP à Londres mercredi soir. [Photo fournie à China Daily]

La multinationale britannique de la publicité et des relations publiques, WPP, a dévoilé mercredi soir à Londres son top 100 des marques chinoises, dans le but de reconnaître la réputation croissante des entreprises chinoises sur la scène internationale.

Le géant chinois de l’internet, Tencent, a dominé le classement, suivi du leader du commerce électronique Alibaba et de la société de télécommunications de premier plan, China Mobile. Parmi les autres grands noms du top 10 figurent la société de télécommunications Huawei, le producteur d’alcool chinois Moutai et la plus grande banque du monde en termes d’actifs, la Banque industrielle et commerciale de Chine.

Les entreprises opérant dans les secteurs de la technologie, de la vente au détail, de l’internet, des télécommunications, de la banque et du commerce électronique étaient toutes fortement représentées dans le classement. La liste comprend également de nombreuses entreprises innovantes du secteur privé qui jouent un rôle important dans la transformation structurelle de la Chine, qui est passée de l’économie manufacturière à une économie fondée sur la connaissance.

“Les entreprises qui soutiennent leurs marques avec le pouvoir de la créativité et des idées seront les gagnants du monde actuel d’innovation et de changement, et la Chine excelle à cet égard”, a déclaré David Roth, président du conseil d’administration de BrandZ and BAV Group, filiales de WPP.

Le rapport a été publié alors que les entreprises britanniques se préparaient dans l’espoir de poursuivre leurs échanges avec la Chine afin de se protéger des incertitudes découlant de la sortie prochaine du Royaume-Uni de l’Union européenne.

“Les opportunités d’approfondir nos relations commerciales (avec la Chine) lorsque le Royaume-Uni quittera l’UE sont vastes”, a déclaré le secrétaire d’Etat britannique au Commerce international, Liam Fox, lors de la cérémonie de lancement du rapport.

Fox dirige une délégation britannique à la toute première expo internationale d’importations en Chine à Shanghai, qui se tient du 5 au 10 novembre.

Le commerce bilatéral entre les deux pays en 2017 s’est élevé à 67,5 milliards de livres (89,16 milliards de dollars), soit une augmentation de 13,8% par rapport à 2016, selon les statistiques du gouvernement britannique.

“En tant que champion du libre-échange, le Royaume-Uni est un partenaire idéal pour les marques chinoises innovantes qui cherchent à se développer et à investir à l’étranger”, a déclaré Fox.

WPP établit son classement dans le Top 100 du classement BrandZ en Chine à la fois en calculant la valeur financière de la marque d’une entreprise et en tenant compte de la façon dont les consommateurs perçoivent les marques. Il a conclu que les 100 plus grandes marques chinoises en 2018 avaient une valeur combinée de 88,6 milliards de dollars, soit une augmentation de 53% par rapport à 2017.

En plus du classement du Top 100 BrandZ en Chine, WPP a également dévoilé une liste des 50 plus grandes entreprises chinoises classées selon la reconnaissance de la marque au niveau international. La table était surmontée du fabricant d’ordinateurs chinois Lenovo, suivi de Huawei et d’Alibaba.

Et, cette année, 14 sociétés chinoises ont figuré dans le classement mondial des 100 meilleures marques de WPP, ce qui représente une nette amélioration par rapport à la seule inscription chinoise sur la liste en 2006.