GE aurait vendu une unité de conversion d’énergie pour la moitié de ce qu’elle avait payé en 2011

Sébastien Bozon | AFP | Getty Images

Le convoi transportant une turbine produite par General Electric.

General Electric collabore avec les banquiers du Credit Suisse en vue d’une vente de 1,5 milliard de dollars de son unité de conversion d’électricité, a rapporté vendredi Bloomberg News.

Le conglomérat assiégé a payé 3,2 milliards de dollars pour l’unité en 2011, selon le rapport. L’unité de conversion de puissance, anciennement connue sous le nom de Converteam, pourrait être prête à être mise en vente dans environ un mois, indique le rapport.

Les actions de General Electric ont baissé de 1,3% vendredi en grande partie après le rapport. Le stock a chuté de près de 50% l’année dernière.

GE a refusé la demande de commentaires de CNBC.

Des entreprises telles que Caterpillar, Schneider Electric et ABB sont des cibles probables pour GE, car des personnes familières avec les préparatifs ont déclaré à Bloomberg que l’affaire était en instance.

Depuis que le PDG, John Flannery, a pris la barre l’année dernière, GE a réduit plusieurs de ses actifs de plusieurs milliards de dollars de son vaste portefeuille antérieur. Flannery s’est engagé auprès des actionnaires à devenir PDG pour vendre 20 milliards de dollars d’actifs et, au cours du deuxième trimestre de son bénéfice le mois dernier, a annoncé qu’il avait “essentiellement atteint l’objectif de 20 milliards de dollars de cessions”.

Le secteur de l’énergie est la priorité numéro un de la société pour le reste de 2018, a déclaré le directeur financier Jamie Miller à CNBC après le reportage, réitérant les commentaires de Flannery sur l’appel.

Lire l’intégralité du rapport Bloombergici.