Sous-vêtements laissés de poche

Jakeb Waddell et Glenn CordingleyBroome Advertiser

Camera IconLes trois entreprises risquent de perdre plus de 100 000 $ .Picture: WA News

Trois entreprises de Broome travaillant sur un projet à Chinatown risquent de perdre plus de 100 000 $ après la liquidation de leur entrepreneur principal dans le Territoire du Nord.

Le groupe Paspaley a confié au groupe Paspaley la mise en place d’une modernisation majeure de la climatisation au supermarché Coles, qui fait partie du complexe commercial Paspaley Plaza dans le quartier central des affaires.

Mais le MER s’est effondré avant la fin du projet, laissant à ses sous-traitants H & M Tracey, LiftNRig et une troisième entreprise, qui ne voulait pas être identifiée, environ 110 000 $ de leur poche.

Le propriétaire de H & M Tracey, Harold Tracey, a déclaré qu’il était déçu qu’un entrepreneur de l’extérieur ait été amené en ville pour le projet.

“Il y avait certainement la capacité d’une entreprise locale à réaliser ces travaux”, a-t-il déclaré.

“Nous employons des gens pour travailler 365 jours par an et cela ne fait que me frustrer qu’une entreprise a été introduite et a laissé tant d’entreprises de leur poche.”

Le directeur général de LiftNRig, Peter Rostirolla, a partagé les griefs de M. Tracey.

«Je suis très déçu qu’une entreprise ait été engagée pour faire les travaux quand il y a les ressources à Broome pour faire ce genre de travail», a-t-il dit.

Le président de la Chambre de commerce et d’industrie de Broome, Peter Taylor, a déclaré que de nombreuses entreprises locales avaient la capacité, la compétence et l’expérience pour gérer ces contrats plutôt que de devoir compter sur des entreprises extérieures.

“Il n’y a pas de gagnants avec ce type de situation et plus tôt les gens réaliseront que l’utilisation des entreprises locales pour le travail local sera la meilleure”, a-t-il dit.

Le liquidateur Meertens Chartered Accountants et le groupe Paspaley ont été contactés pour commentaires.

H & M Tracey a un contrat direct avec le Paspaley Group pour construire une cage d’ascenseur à l’extérieur de Coles reliant le rez-de-chaussée au parking à l’étage avec les travaux associés.

Ce contrat est en cours et n’est pas menacé.