Stocks sur le pied droit

L’indice boursier principal du Canada a ouvert jeudi plus haut, stimulé par la hausse des actions financières, un jour après que la Banque du Canada a relevé ses taux d’intérêt pour la deuxième fois cette année.

L’indice composé S & P / TSX a regagné 42,88 points jeudi à 16 460,20

Le dollar canadien a regagné 0,3 cent à 75,98 cents américains.

Parmi les services financiers, la Banque Royale a gagné 53 cents à 101,11 $, tandis que BMO a amassé 53 cents à 103,03 $.

Les actions de technologie ont également augmenté, avec BlackBerry gagnant 19 cents, ou 1,5%, à 13,23 $.

Barrick Gold a abaissé ses prévisions de production de cuivre pour l’ensemble de l’année mercredi tout en augmentant ses estimations de coûts, indiquant que le changement reflétait les défis opérationnels et les travaux prévus à sa mine Lumwana en Zambie.

Les actions de Barrick ont ​​légèrement augmenté de 12 cents à 17,13 $.

L’Office d’investissement du Régime de pensions du Canada a annoncé qu’il investirait dans le secteur du logement locatif en Chine avec le promoteur immobilier local Longfor Group, avec un investissement initial ciblé de 817 millions de dollars.

Le Credit Suisse a porté le prix cible sur Bombardier à 7,00 $ contre 5,68 $. Les actions de Bombardier ont augmenté d’un demi-cent à 5,435 $.

BMO a débuté sa couverture de WSP Global avec une note de rendement du marché et un prix cible de 70 $. Les actions de WSP ont chuté de 44 cents à 68,65 $.

Dans le dossier économique, Statistique Canada a indiqué que les prix des maisons neuves au Canada sont demeurés inchangés à l’échelle nationale en mai, pour un troisième mois consécutif.

SUR BAYSTREET

La Bourse de croissance TSX a perdu 0,46 point à 727,73.

Au cours de la première heure, tous les sous-groupes de la TSX sauf deux étaient en vert, les technologies de l’information ayant bondi de 1,3%, les soins de santé de 0,9% et l’or de 0,8%.

Les deux traînards ont été les services publics, en baisse de 0,5%, et l’immobilier, en baisse de 0,02%.

SUR WALLSTREET

Les bourses ont augmenté jeudi alors que les craintes commerciales ont diminué en raison d’un manque de tarifs de représailles de la part de la Chine à la dernière série d’accusations par les États-Unis.

Le Dow Jones Industrials a restauré 146,97 points à 24 847,42, Walgreens Boots Alliance et Intel étant les titres les plus performants de l’indice.

Le S & P 500 a regagné 13,47 points à 2 787,49, les technologies et les soins de santé ayant surperformé.

Le NASDAQ a grimpé de 58,33 points à 7 775,22

Les investisseurs ont également déplacé leur attention vers les bénéfices et les données, prenant un souffle de préoccupations de guerre commerciale. Sur le front des bénéfices, Delta Air Lines a publié des résultats trimestriels meilleurs que prévu. Wall Street s’attend à des chiffres solides de la part de Corporate America, les experts prévoyant une croissance des bénéfices de 20% au deuxième trimestre.

Les actions ont également profité de l’activité de négociation, Broadcom ayant accepté d’acheter CA Technologies pour 18,9 milliards de dollars en espèces. La transaction valorise les actions de CA à environ 44,50 $ par action, soit environ 20% de plus que les actions clôturées mercredi. Les actions de CA ont bondi de près de 20%, tandis que celles de Broadcom ont chuté de plus de 12%.

Comcast, pendant ce temps, a augmenté son offre pour le groupe de télévision britannique Sky à 34 milliards de dollars, en tête d’une offre de 32,5 milliards de dollars faite par Twenty-First Century Fox.

Sur le plan économique, les demandes d’allocations chômage hebdomadaires aux États-Unis sont tombées à 214 000 la semaine dernière et l’indice des prix à la consommation a augmenté à son rythme le plus rapide en six ans.

A l’étranger, le ministère chinois du commerce a déclaré jeudi que la Chine n’avait pas été en contact avec les Etats-Unis sur le redémarrage des négociations commerciales, mais a noté que la Chine ne veut pas de guerre commerciale. Un porte-parole du ministère a toutefois déclaré que la Chine ne craint pas une guerre commerciale.

Les prix de l’indice de référence pour le Trésor américain à 10 ans se sont détendus, faisant grimper les rendements à 2,85% par rapport à mercredi à 2,84%. Les prix du Trésor et les rendements évoluent dans des directions opposées.

Les prix du pétrole ont grimpé de 26 cents à 70,64 $ US le baril.

Les prix de l’or ont augmenté de 1,80 $ à 1 246,20 $ US l’once.