Canada: Les ventes des cybercommerçants canadiens continuent de grimper, mais il y a volatilité

Les ventes en ligne des détaillants canadiens ont augmenté de 13,4% d’une année à l’autre, de janvier à avril, selon les estimations de Statistique Canada, l’agence nationale des statistiques du Canada. Ces ventes en ligne ont totalisé un peu plus de 5 milliards de dollars canadiens (3,8 milliards de dollars) au cours de la période.

Les ventes en ligne des commerçants canadiens ont représenté 2,82% du total des ventes au détail au Canada au cours de la période de quatre mois, comparativement à 2,56% à la même période en 2017. Les chiffres de Statistique Canada ne tiennent pas compte des transactions effectuées par les marchands en ligne mais qui se vendent aux consommateurs canadiens. C’est une mesure des ventes faites par les commerçants canadiens; les clients peuvent être situés n’importe où.

Alors que les ventes en ligne ont progressé globalement de 13,4% de janvier à avril, la croissance en ligne des commerçants canadiens semble perdre du terrain. Au mois de janvier et février, les ventes ont augmenté de 16,6% et de 17,0% d’une année sur l’autre. Il est tombé à 12,0% en mars et à 8,8% en avril. Les ventes au détail totales des marchands canadiens au cours de la même période ont augmenté de 3,0%. Les chiffres de croissance du commerce électronique au Canada en 2017 ont régulièrement dépassé 20%, et la croissance totale des ventes au détail a également été plus élevée.

Les ventes en ligne des commerçants canadiens ont totalisé 15,69 milliards de dollars canadiens (11,99 milliards de dollars) en 2017, selon Statistique Canada.

Il y a 29 commerçants canadiens classés parmi les 1000 plus grands détaillants sur Internet. Les plus importants sont Hudson’s Bay Co., No. 36, et Lululemon Athletica Inc., No. 90.