Un économiste américain parlera de l’assurance-récolte en Inde

Les systèmes d’assurance-récolte visent à atténuer le risque auquel l’agriculture est confrontée en tant qu’activité économique.

CHENNAI: L’Inde est un pays où la mousson incohérente couplée à des catastrophes naturelles comme les inondations et la sécheresse affecte gravement la production agricole et le bien-être de l’agriculteur. Les agitations récentes des agriculteurs ont reflété la détresse de la communauté agricole qui s’était accumulée pendant plusieurs saisons de faible production et donc un faible retour sur investissement.

Les systèmes d’assurance-récolte visent à atténuer le risque auquel l’agriculture est confrontée en tant qu’activité économique.

Le Premier ministre Fasal Bima Yojana, présenté en février 2016 après avoir annulé des projets antérieurs, était orienté vers ces efforts. Gardant cela à l’esprit, Berber Kramer, économiste à l’Institut international de recherche sur les politiques alimentaires (IFPRI), aux États-Unis, parlera de «Solutions innovantes à la gestion des risques agricoles dans le contexte des systèmes d’assurance-récolte en Inde». 11.

Kramer est chercheur au sein de la division des marchés, du commerce et des institutions de l’IFPRI et a conduit une étude de l’IFPRI sur l’assurance-récolte en Inde pour l’année 2017.

Elle a travaillé dans plusieurs pays en développement sur des sujets liés au comportement financier des agriculteurs et a été saluée par le gouvernement central et les gouvernements du Pendjab et de l’Haryana pour ses innovations dans l’assurance récolte en Inde.