Pourquoi les employeurs n’offrent pas des salaires plus élevés, et ce que cela signifie pour le talent supérieur

Shutterstock

C’est un marché du travail compétitif, et les travailleurs réalisent qu’ils doivent développer leurs compétences par la formation et le perfectionnement professionnel pour faire avancer leur carrière. En fait, près des deux tiers des répondants à l’enquête récente de mon cabinet sur plus de 1 600 travailleurs temporaires ont indiqué qu’ils avaient consacré du temps et des ressources pour s’améliorer grâce à la formation au cours de la dernière année.

Le problème est que, pour la majorité d’entre eux, il ne s’est pas traduit par de nouveaux emplois ou des salaires plus élevés lorsqu’il a tenté de changer d’emploi. Malgré leur amélioration et un taux de chômage de 4,1% sur six mois (le plus bas en plus d’une décennie), les répondants ont eu de la difficulté à trouver un nouvel emploi avec les salaires qu’ils désiraient. Plus de la moitié ont trouvé difficile d’obtenir le travail qu’ils désiraient le plus lors de leur récente recherche d’emploi.

Une constatation clé est que 61% des répondants ont déclaré qu’on leur offrait une rémunération inférieure à celle souhaitée. Une explication pourrait être que les répondants pensent qu’ils ont plus de valeur qu’ils ne le sont en réalité ou qu’un employeur les perçoit. Le facteur compliquant est que toutcertainsles candidats et les employeurs peuvent ne pas s’aligner sur la valeur perçue, il est difficile de concevoir que ce désalignement se produirait à une si grande échelle.

Une autre possibilité est que les répondants n’ont pas reçu le type de formation qui les positionnerait idéalement pour l’avancement professionnel. Cette option semble moins probable puisque la moitié des répondants ont indiqué avoir reçu une formation offerte par l’employeur au cours de l’année précédente.

Nos résultats amèneraient à croire qu’il y a un problème chez les employeurs. Quelque chose pousse les employeurs à se tourner vers les demandeurs d’emploi qui se considèrent déjà bien placés pour occuper un emploi dans un marché hautement concurrentiel.