Le Ghana lancera officiellement la production extracôtière de gaz en quantités commerciales

Le Ghana et ses partenaires s’apprêtent à démarrer la production commerciale de gaz sur le champ de Sankofa, Offshore Cape Three Points (OCTP).

Les rapports indiquent que la production a démarré à partir de deux des quatre puits sous-marins profonds raccordés au navire flottant de production, de stockage et de déchargement (FPSO) nommé d’après l’un des anciens présidents du Ghana, John Agyekum Kufuor.

Le champ de production de gaz commercial produira 180 millions de pieds cubes de gaz par jour (mmscf / j) pendant au moins 15 ans.

Kofi Kodua Sarpong, directeur général de la Ghana National Petroleum Corporation (GNPC), est convaincu que la production de gaz apportera des avantages au Ghana.

“La GNPC est ravie que le développement de l’OCTP ait atteint cette étape”, a déclaré M. Sarpong.

Il a promis le soutien de la GNPC à Eni d’Italie, l’opérateur, sur de nouvelles mesures pour s’assurer que la livraison de gaz vers le marché ghanéen atteint ses volumes attendus dans les plus brefs délais.

Le PTOM est le seul développement de gaz non associé en offshore profond en Afrique subsaharienne entièrement destiné à la consommation intérieure et devrait garantir des approvisionnements en gaz stables, fiables et abordables pour le Ghana.

Le projet a été élaboré au coût de 7,9 milliards de dollars avec une garantie partielle de 500 millions de dollars de la Banque mondiale.

On s’attend à ce que le gaz provenant du PTOM aide le Ghana à passer de la production d’électricité alimentée au pétrole à une source d’énergie plus propre, avec des avantages financiers et environnementaux pour contribuer au développement économique durable du pays.

Avec la mise en service du gaz, la production totale de pétrole et de gaz de l’OCTP atteindra jusqu’à 85 000 barils d’équivalent pétrole par jour, a expliqué le communiqué.