Dow saute plus de 100 points, gagnant un deuxième jour pour commencer le troisième trimestre

Les actions ont augmenté mardi alors que les actions dans le secteur de l’énergie ont explosé, en dépit des craintes accrues d’un différend commercial amer entre les États-Unis et les principales économies du monde.

Le Dow Jones Industrial Average a progressé de 118 points, avec une surperformance de Chevron et d’Exxon Mobil. Le S & P 500 a gagné 0,3%, l’énergie augmentant de 1,7%. Le composite Nasdaq a avancé de 0,2%.

Les valeurs énergétiques ont augmenté de plus de 75 dollars le baril pour la première fois depuis novembre 2014. Le Fonds SPDR Energy Select Sector (XLE) a progressé de plus de 1,5%, avec notamment Newfield Exploration et Andeavor, qui ont progressé de plus de 2,5% chaque.

Les mouvements mardi sont intervenus après que les actions aient dégagé un gain lundi, malgré les inquiétudes suscitées par un conflit entre les États-Unis et ses principaux partenaires commerciaux.

Les traders travaillent sur le parquet de la Bourse de New York à New York.

L’administration du président Donald Trump devrait activer les tarifs sur les marchandises chinoises d’environ 34 milliards de dollars vendredi, ce qui devrait déclencher une réaction de Pékin.

“Dans l’ordre des choses, les négociations commerciales s’aggravent”, a déclaré Peter Cardillo, économiste en chef de Spartan Capital Securities. “Donc, tout rassemblement que nous avons sera plafonné.”

L’administration Trump a également aliéné l’Union européenne, le Canada et le Mexique avec sa position de plus en plus protectionniste, qui a conduit ces pays à émettre des taxes sur les biens américains.

Cependant, Wall Street a également anticipé vendredi en prévision du dernier rapport sur les emplois, qui devrait être solide. Les économistes interrogés par Reuters s’attendent à ce que l’économie américaine ait ajouté 200 000 emplois en juin.

“Malgré les risques croissants d’une guerre commerciale à grande échelle, les esprits animaux restent animés aux Etats-Unis”, a déclaré Ed Yardeni, président et stratège en chef des investissements chez Yardeni Research, dans une note. “L’économie américaine se porte bien et le marché boursier se porte remarquablement bien malgré les tensions protectionnistes croissantes entre les Etats-Unis et nos principaux partenaires commerciaux”.

Les marchés américains fermeront tôt mardi avant les vacances du 4 juillet.