Le Brésil réduit les prix du carburant au milieu des grèves

29 mai (UPI) – Le prix du diesel au Brésil sera réduit pour les 60 prochains jours afin de ramener les camionneurs en grève au travail, a déclaré le président de la nation.

Les conducteurs de camions ont protesté contre les prix élevés du carburant pendant la majeure partie du mois. Dimanche dernier, le président brésilien Michel Temer a déposé une proposition visant à réduire les prix pendant 60 jours et à suspendre certains péages routiers dans le but d’apaiser les grévistes.

“Nous avons avancé dans la mise en œuvre de nombreuses mesures, compte tenu de la nécessité pour le mouvement de mettre fin au statu quo”, a-t-il déclaré dans un communiqué. “Nous avons passé cette semaine à répondre aux demandes des camionneurs et à nous inquiéter de chaque Brésilien et Brésilien qui a rencontré des difficultés ces jours-ci.

Les remèdes de Temer sont intervenus après que la société d’énergie Petrobras a enregistré son meilleur trimestre depuis des années, bien que la grève ait touché la plus grande économie d’Amérique latine en raison de la lenteur du mouvement de l’acier vers le bétail.

La situation pourrait toutefois traîner en longueur. Selon le service d’information sur l’énergie Argus, les travailleurs de la raffinerie pourraient se rendre mercredi à 72 heures de marche.

Les actions de Petrobras, formellement Petroleo Brasileiro, ont clôturé en baisse de 1,3% vendredi. Des pertes plus importantes sont attendues au début de la semaine commerciale à New York.

Temer a déclaré que la mesure visant à réduire le prix du diesel n’entraînerait toutefois pas de pertes pour Petrobra.

“Petrobras a récupéré au cours des deux dernières années et il n’est pas possible de créer des difficultés opérationnelles et de ressources qui lui enlèveront le grand prestige national et international qu’il a récupéré au cours des deux dernières années”, a-t-il déclaré.

La société brésilienne a déclaré que son bénéfice de 1,8 milliard de dollars au premier trimestre était son meilleur en cinq ans. Petrobras a attribué l’amélioration à une reprise des prix du pétrole brut. Cette reprise, a expliqué la société, a conduit à des marges plus élevées sur la vente de produits pétroliers. Les volumes de vente, principalement de l’essence, ont diminué par rapport à l’année dernière.

Au début de 2015, et dans sa première déclaration vérifiée en près d’un an, Petrobras a radié environ 17 milliards de dollars, dont 2,1 milliards de dollars étaient dus à une prétendue corruption. La société a tenté de vendre plus de 13 milliards de dollars d’actifs dans le but de dépasser un «triste chapitre».