La société de financement spécialisée Best in Class offre un rendement supérieur de 9,6% et un potentiel de hausse de 15%

Ares Capital Corporation (ARCC)

Ares Capital Corporation (ARCC) est une société de financement spécialisée de premier plan qui fournit du financement aux sociétés du marché intermédiaire. Depuis sa création en 2004, ARCC a choisi d’opérer comme une société de développement des affaires («BDC»), une forme de société d’investissement à capital fixe. ARCC est de loin le plus important BDC avec un actif total d’environ 12,3 milliards de dollars au 31 décembre 2017 et une capitalisation boursière d’environ 6,8 milliards de dollars. ARCC dispose d’un portefeuille très diversifié principalement composé de prêts directs à plus de 300 sociétés.

ARCC a clôturé son acquisition d’American Capital («ACAS») le 3 janvier 2017. L’ACAS était auparavant le 2sdplus grand BDC coté en bourse (après ARCC). À la clôture, ARCC a acquis pour 3,6 milliards de dollars d’actifs, y compris des placements évalués à environ 2,5 milliards de dollars et 960 millions de dollars en espèces.

Ares Capital Corporation (ARCC) a publié de solides résultats financiers le 13 février 2018 pour ses 4thtrimestre et pour l’année 2017 qui a dépassé les attentes de la rue (ARCC bat le revenu d’investissement total):

  • Le bénéfice net selon les PCGR de 0,54 $ par actionthtrimestre et 1,57 $ par action pour l’année,
  • Bénéfice de base par action * de 0,38 $ par action pourthtrimestre et 1,39 $ par action pour l’année,
  • Une augmentation de sa valeur liquidative à 16,65 $ au 31 décembre 2017 – une augmentation de 1,0% par rapport à 16,49 $ au 30 septembre 2017 et de 16,45 $ au 31 décembre 2016.
  • ARCC a également annoncé son dividende trimestriel de 0,38 $ payable aux actionnaires inscrits le 15 mars 2018 (à payer le 30 mars 2018).

Remarque: Outre les informations à fournir sur le résultat net PCGR, ARCC présente également le «BNPA de base», mesure non conforme aux PCGR, soit l’augmentation (diminution) nette par action des capitaux propres résultant des activités moins: (1) avec ACAS, (2) les gains (pertes) nets réalisés et non réalisés et (3) les frais ou les taxes d ‘encouragement liés aux gains en capital qui sont reliés à (2).

Malgré les bons résultats et la bonne couleur fournis dans la discussion dans les 4 ARCCthARCC se négocie actuellement à environ 15,90 $ – soit environ 95,5% de la valeur liquidative, ce qui donne un rendement du dividende annualisé de 9,6% (Notez qu’ARCC a déclaré un dividende de 0,38 $ par action qui sera payable aux actionnaires au 15 marsth).

Compte tenu de la solidité du modèle d’ARCC, de son portefeuille attrayant, de sa structure de passif favorable, de ses antécédents de création et de maintien de valeur dans différentes parties des cycles de crédit et de la hausse attendue des taux d’intérêt, ARCC devrait se négocier un rabais de 5% à la valeur liquidative. ARCC devrait facilement négocier une prime de 10% sur sa valeur liquidative de 16,65 $ – ce qui impliquerait un cours de l’action d’environ 18,32 $ – ce qui donnerait un taux de dividende annualisé de 8,30%.

Résumé 2017

Au cours de 2017, ARCC s’est concentrée sur l’intégration des actifs d’ACAS dans son portefeuille et a en même temps résolu son programme de prêts garantis de premier rang de premier rang de 1,6 milliard de dollars («SSLP»). ARCC 4thLes résultats financiers trimestriels montrent les progrès significatifs qui ont été réalisés.

À l’avenir, ARCC devrait profiter davantage des rendements plus élevés du portefeuille et des futures initiatives supplémentaires d’amélioration du rendement, et bénéficiera également des augmentations futures des taux d’intérêt en raison de sa composition attrayant actif / passif.

Kipp deVeer, PDG d’ARCC, a déclaré dans le 4thappel de revenus trimestriels:

«En ce qui concerne 2017, nous sommes heureux d’avoir atteint presque tous les objectifs que nous avions fixés pour ARCC en début d’année, à savoir augmenter nos bénéfices trimestriels grâce à la rotation du portefeuille de la Capital Américain, résoudre le problème du vent. baisse du SSLP, et d’investir prudemment en mettant l’accent sur le financement des emprunteurs historiques. “

Le tableau ci-dessous présente un résumé du BPA de base et du BPA GAAP au cours des 5 dernières années. Le tableau à la fin de cet article présente un résumé du BPA de base prévu pour 2018 et 2019.

La direction d’ARCC a fait preuve de transparence dans ses présentations et ses discussions sur les bénéfices au sujet des nombreuses étapes complexes sur lesquelles elle s’est concentrée afin d’augmenter ses bénéfices de base afin d’atteindre son objectif de dividendes réguliers couverts par ses bénéfices de base. Une partie de la présentation de l’ARCC de la Journée Investisseurs 2017 (le 16 novembre 2017 – ARCC Nov 2017 Investor Day Presentation) a spécifiquement couvert les multiples domaines qui font partie du plan de match ARCC pour améliorer les résultats de base.

ARCC a été couronnée de succès dans tous ces domaines, ce qui s’est traduit par un bénéfice de base de 0,38 $ par action au quatrième trimestre.thtrimestre 2017, et mise en place d’augmentations du résultat de base de 4thtrimestres pour les périodes futures.

Compte tenu des inquiétudes des investisseurs concernant l’impact potentiel de la hausse des taux d’intérêt, il est important de noter qu’ARCC a un bilan sensible aux actifs, ce qui signifie que le revenu net d’ARCC augmentera à mesure que les taux d’intérêt augmenteront puisque ARCC a investi 11,8 milliards de dollars. taux variable) et seulement 4,9 milliards de dollars de dette (dont seulement 13% est à taux variable). Comme nous le verrons plus loin dans cet article, une augmentation de 1,0% des taux d’intérêt généraux pourrait augmenter le bénéfice net d’ARCC d’environ 0,17 $ par action.

Ares Management, L.P. (ARES) en tant que conseiller en investissement externe

ARCC est gérée par son conseiller en placement externe, Ares Capital Management LLC, une filiale d’Ares Management, LP («Ares»), un gestionnaire d’actifs alternatif mondial de premier rang coté en bourse qui gère environ 106 milliards de dollars d’actifs au 31 décembre 2017. Ares ‘Credit Group, avec environ 100 professionnels de l’investissement basés aux États-Unis, est l’un des principaux gestionnaires de stratégies de crédit liquides et illiquides dans l’univers de crédit de qualité inférieure, avec environ 71,7 milliards de dollars d’actifs sous gestion au 31 décembre 2017. Dans le cadre de ses activités de crédit, Ares est également l’un des principaux prêteurs directs indépendants des marchés intermédiaires américains et européens qu’elle estime être de plus en plus mal desservie par les prêteurs bancaires traditionnels. Au cours de 2017, Ares ‘Credit Group a clôturé plus de 10,6 milliards de dollars d’engagements dans 206 transactions dans le cadre de ses stratégies de prêts directs aux États-Unis.

Dans le cadre de l’acquisition d’ACAS par ARCC, Ares a versé une contrepartie en trésorerie d’environ 275 millions de dollars à la clôture de la transaction et Ares a également renoncé à des frais de gestion trimestriels de 10 millions de dollars (à condition que ces frais soient remboursés). trimestre avant cette renonciation) pour les 10 trimestres à compter du 2sdtrimestre de 2017 et se terminant par le 3rdtrimestre de 2019 – pour une exemption de frais globale de 100 millions de dollars. Au cours de 2017, un total de 30 millions de dollars de frais basés sur le revenu a été supprimé en vertu de cette disposition.

Acquisition de l’ACAS

Après la clôture de l’acquisition de l’ACAS le 3 janvier 2017, ARCC a optimisé le portefeuille d’investissement acquis d’environ 2,5 milliards de dollars en vendant des actifs à faible rendement et en réinvestissant le produit dans des actifs à plus haut rendement. Le tableau ci-dessous (page 25 de la présentation du 4e trimestre 2017 de l’ARCC) résume le vaste repositionnement du portefeuille de placements ACAS par ARCC.

Kipp deVeer a déclaré dans le 4thappel de revenus trimestriels:

“L’acquisition d’American Capital nous a donné une opportunité unique d’acheter un portefeuille important avec un décote par rapport à la VNI, et depuis la clôture, nous avons généré des gains et amélioré le portefeuille en abandonnant des investissements secondaires et à faible rendement. revenus de base en redéployant ce capital dans des actifs à plus haut rendement. Nous pensons que nous avons fait de grands progrès au cours de notre première année après la clôture. Nous n’avons eu aucune surprise; et en fait, nous croyons que nous avons peut-être trouvé plus à la hausse que prévu.

En 2017, nous avons retiré plus d’un milliard de dollars d’actifs, principalement des investissements non essentiels du portefeuille de 2,5 milliards de dollars, et nous avons réalisé des gains nets de 85 millions de dollars sur ces sorties. De plus, en ce qui a trait aux placements acquis que nous détenons encore, à la fin de l’exercice, nous avions constaté une augmentation nette non réalisée de 184 millions de dollars au cours de l’exercice. Nous avons actuellement 735 millions de dollars investis au prix coûtant, ou 910 millions de dollars à la juste valeur d’actifs non stratégiques ciblés à plus faible rendement conservés dans le portefeuille d’American Capital, avec un rendement total de 6,7% seulement, que nous visons tous en rotation. Avec cela, nous croyons qu’il y a plus de valeur à extraire de l’acquisition pour l’avenir. “

Alcami Holdings, LLC, l’un des plus importants investissements résiduels d’ACAS, est une organisation de développement et de fabrication de premier plan qui offre des solutions adaptées aux petites et moyennes entreprises pharmaceutiques et biotechnologiques (www.alcaminow.com). Au 31 décembre 2017, l’investissement total d’ARCC dans Alcami s’élevait à 442,3 millions de dollars (275,4 millions de dollars), composé de 289,2 millions de dollars de dettes et de 153,1 millions de dollars de capitaux propres (0 $).

Ratio de levier réduit

L’acquisition d’American Capital a entraîné une réduction du ratio d’endettement d’ARCC – dette (nette de trésorerie) / capitaux propres de 0,73x au 31 décembre 2016 à 0,64x au 31 mars 2017 (fin destpériode comptable après l’acquisition). Au 31 décembre 2017, le ratio de levier net avait légèrement augmenté à 0,66 fois. Cette réduction de l’endettement d’ARCC par rapport à des niveaux antérieurs plus élevés a contribué à réduire le bénéfice par action de base d’ARCC au cours des premiers trimestres de 2017 – et procure aux actionnaires une hausse car ARCC augmente son endettement à ses niveaux historiques plus élevés.

Dans sa présentation aux investisseurs de mars 2018, ARCC déclare que dans le cadre de sa gestion prudente du bilan, l’un de ses objectifs est de «cibler et maintenir un effet de levier de 0,65x à 0,75x, bien inférieur aux exigences réglementaires».

Résolution de l’héritage SSLP

Un autre événement important pour ARCC en 2017 a été la résolution de son ancien programme de coentreprise Senior Secured Loan Program («SSLP») avec GE Capital qui a débuté en 2009. ARCC a été l’innovateur de cette structure qui lui permet d’acquérir un investissement à effet de levier. un portefeuille diversifié de prêts à des emprunteurs de qualité inférieure qui ont généralement un rendement inférieur ou supérieur à celui de leur portefeuille général. Pendant la durée de vie du SSLP, le SSLP a engagé plus de 20 milliards de dollars de prêts garantis de premier rang et, pendant la durée de son investissement dans le SSLP, l’ARCC a généré un TRI brut de 20%.

Cependant, lorsque GE Capital a abandonné l’activité de prêts à effet de levier en 2015, elle a commencé à avoir un impact négatif sur l’efficacité à long terme du SSLP pour ARCC. Le 26 juillet 2017, ARCC a effectivement dénoué le SSLP en achetant les prêts du SSLP et en faisant payer les certificats. Avant la fin du programme, en raison de l’épuisement du portefeuille de SSLP, l’investissement de 1,5 milliard de dollars d’ARCC dans les certificats subordonnés SSLP n’a rapporté que 5,75%. Les prêts acquis par ARCC à partir du SSLP ont rapporté 7,1% – il y a donc eu une augmentation nette nette du rendement d’ARCC d’environ 1,4% (rendement de 7,1% sur les prêts acquis moins le rendement de 5,7% sur les certificats SSLP). dans le 3rdtrimestre et l’effet complet aurait été ramassé entièrement dans le 4thtrimestre. ARCC sera également en mesure d’améliorer le rendement de ces actifs au fil du temps en les transformant en actifs à plus haut rendement.

Expansion du SLDP et utilisation du panier de 30%

Plus important que la reprise immédiate du rendement, la dissolution du SSLP libère le panier de 30% d’ARCC, ce qui permet à ARCC d’investir au fil du temps dans des investissements structurés et / ou stratégiques à rendement plus élevé.

Il est à noter que le «panier de 30%» désigne jusqu’à 30% du total des actifs qu’un organisme peut investir dans des «actifs non admissibles» aux fins des règlements régissant les CAE. En général, conformément à la Loi de 1940, un actif de la BDC doit comporter au moins 70% de son actif total dans des «actifs qualifiés» tels que des titres émis par des émetteurs privés qui sont des «sociétés de portefeuille admissibles». Le panier de 30% a été utilisé par un certain nombre de CAE pour effectuer des placements plus structurés, comme les placements dans les ARCC dans des certificats SSLP et SLDP qui pourraient ne pas être considérés comme des actifs qualifiés.

ARCC annoncé simultanément avec ses 4thLe résultat du trimestre a permis à Varagon Capital, AIG et à une autre compagnie d’assurance mondiale non identifiée de passer de 2,9 milliards de dollars à 6,4 milliards de dollars. 1,5 milliard de dollars sous forme de certificats subordonnés. En réponse à une question dans le 4thles résultats trimestriels appellent la possibilité d’investir la capacité supplémentaire dans le SDLP en moins d’un an.

Au 31 décembre 2017, l’investissement d’ARCC dans les certificats subordonnés SDLP a été de 14,5% (ARCC perçoit également des revenus liés aux commissions au fur et à mesure que le SLDP prend des engagements de prêt). En supposant des rendements similaires sur les investissements supplémentaires dans les certificats subordonnés, cela représente une augmentation d’environ 5% du rendement du portefeuille général d’ARCC (une estimation prudente servirait en réalité à remplacer les actifs à rendement inférieur d’ARCC et / ou financés par une dette supplémentaire). En supposant que la somme supplémentaire de 900 millions de dollars est investie par ARCC dans le programme – cela représenterait environ 45 millions de dollars de revenus supplémentaires – ce qui, après incorporation des frais basés sur le revenu de 20% d’Ares, serait d’environ 36 millions – soit environ 0,09 $ par action. base annualisée.

Même après avoir pleinement utilisé cette expansion du RDLP, ARCC aurait une capacité additionnelle importante dans son panier de 30% qui permet à ARCC d’investir dans d’autres actifs à haut rendement similaires qui généreront des bénéfices de base supplémentaires.

Les rendements du portefeuille ARCC augmentent

Les résultats de l’optimisation du portefeuille d’ARCC et de l’augmentation des taux d’intérêt en 2017 sont évidents lorsqu’on examine les rendements moyens du portefeuille d’ARCC d’un trimestre à l’autre.

Le rendement du portefeuille d’ARCC a augmenté d’environ 0,4% par rapport au 31 mars 2017 (finstÉtant donné que 81% du portefeuille d’ARCC est à taux variable, d’autres augmentations du rendement du portefeuille d’ARCC sont attendues (1) car ARCC effectue des rotations de portefeuille supplémentaires d’actifs à rendement plus élevé (y compris le SDLP mentionné ci-dessus) et (2) des augmentations générales des taux d’intérêt.

La directrice financière de l’ARCC, Penni Roll, a déclaréthLes résultats trimestriels indiquent que le rendement du portefeuille d’ARCC a augmentéthtrimestre en raison des hausses du LIBOR. Cet impact est légèrement décalé par rapport à l’augmentation du taux de la Fed en juin 2017. L’augmentation la plus récente du taux cible des fonds fédéraux a eu lieu à la mi-décembre – l’incidence sur les rendements du portefeuille et les intérêts créditeurs d’ARCC n’aurait donc pas été importante au 31 décembre 2017. On s’attendrait à ce que les effets de cette augmentation commencer à montrer dans le 1sttrimestre de 2018. D’autres augmentations réelles et anticipées de la Fed cette année se frayeront un chemin à travers les marchés de taux d’intérêt et augmenteront les rendements du portefeuille d’ARCC puisque les taux sont réinitialisés sur les actifs d’ARCC à des niveaux plus élevés. Il est intéressant de noter que le LIBOR à 3 mois est passé de 1,70% au 31 décembre 2017 à 2,03% au 7 mars 2018 en prévision des futures augmentations de la Fed.

Coûts et structure attrayants de la responsabilité d’ARCC

Étant donné que 86% du passif d’ARCC est à taux fixe, les intérêts débiteurs d’ARCC n’augmenteront pas de façon significative à mesure que les taux d’intérêt augmenteront. En effet, malgré la hausse des taux d’intérêt en 2017, le coût du passif d’ARCC a légèrement diminué au cours de l’année – à 4,1% au 31 décembre 2017 contre 4,2% au 31 décembre 2016.

ARCC a été unique parmi les BDC en ce sens qu’elle a été en mesure d’émettre régulièrement des montants importants de billets à terme non garantis à taux fixe sur les marchés institutionnels à des taux / spreads attrayants. Par exemple, en août 2017, ARCC a émis 750 millions de dollars de billets à 3,50% échéant en février 2023 (5,5 ans) et, en janvier 2018, ARCC a émis des billets de 4,25% échéant en mars 2025 (7 ans).

Sensibilité du revenu net ARCC à la hausse des taux d’intérêt

ARCC a un bilan sensible aux actifs signifiant que le revenu net d’ARCC augmentera à mesure que les taux d’intérêt augmenteront puisque ARCC a 11,8 milliards de dollars de placements (dont 81% sont à taux variable) et seulement 4,9 milliards de dollars (dont seulement 14% est flottant) . ARCC inclut un graphique montrant l’impact des variations des taux d’intérêt sur son revenu net dans son formulaire 10-K (voir page 89) et également inclus un graphique pertinent dans sa présentation aux investisseurs de mars (ci-dessous).

Pour une augmentation de 100 points de base des taux d’intérêt, ARCC estime que son bénéfice net augmentera de 89 millions de dollars avant d’incorporer le coût des honoraires fondés sur le revenu. Après avoir pris en compte l’incidence de ces frais fondés sur le revenu, le bénéfice net augmenterait de 71 millions de dollars, ce qui équivaudrait à un gain par action supplémentaire d’environ 0,17 $ par action.

  • En utilisant le BPA GAAP 2017 de 1,57 $ d’ARCC comme un BPA de base, une augmentation de 100 points de base des taux d’intérêt augmenterait le bénéfice par action GAAP à 1,74 $, soit une augmentation de 11%.

Étant donné que la relation entre les actifs et les passifs d’ARCC est assez linéaire, pour une hausse unique de 0,25% des taux d’intérêt, l’incidence du BPA annualisé serait d’environ 0,04 $ par action. Pour chaque tranche additionnelle de 0,25%, les taux donneraient un autre BPA annualisé de 0,04 $, et ainsi de suite …

Attentes pour les revenus de base de 2018 et 2019

Le bénéfice de base est important puisque ARCC a indiqué que son objectif est d’avoir des bénéfices de base au-dessus de son niveau de dividende régulier. Dans le 4thLe bénéfice par action de base pour le trimestre de 2017 et le dividende déclaré s’élèvent à 0,38 $ par action. La hausse des bénéfices de base permettra à ARCC d’augmenter son niveau de dividendes au fil du temps en fonction de son pouvoir d’augmentation des bénéfices.

Comme on le voit dans le tableau au début de cet article, le BPA de base d’ARCC a baissésttrimestre de 2017 à 0,32 $ par action comparativement à 0,42 $ par actionthtrimestre 2016 en raison de la baisse des rendements du portefeuille et de la réduction de l’effet de levier du bilan. Depuis lors, le BPA de base d’ARCC a augmenté de façon constante d’un trimestre à l’autre pour atteindre presque les niveaux de 2016 – avec un BPA de base de 0,38 $thtrimestre de 2017.

Ce qui précède présente ma projection du BPA de base d’ARCC pour 2018 et 2019 en fonction des hypothèses décrites ci-dessus:

  • Le BPA de base de 2018 devrait s’établir à environ 1,71 $ par action,
  • 2019 Le BPA de base devrait s’établir à environ 1,82 $ par action.

Ils sont fondés sur un BPA de base de 1,52 $ par action (égal àthLe résultat par action de base d’ARCC pour 2016 était de 1,61 $ par action. Le tableau montre les hypothèses suivantes: (1) hausse des taux d’intérêt, (2) rotation des investissements ACAS à faible rendement restants dans des placements à rendement plus élevé et (3) investissement supplémentaire d’ARCC dans le programme SLDP nouvellement élargi.

Le programme de rachat d’actions de 300 millions de dollars d’ARCC

ARCC a récemment annoncé qu’elle avait prolongé son programme de rachat d’actions de 300 millions de dollars jusqu’au 28 février 2019. ARCC n’a pas été un acheteur important de ses propres actions par le biais de son programme de rachat d’actions au cours des dernières années. un prix d’achat moyen de 13,92 $ par action (pour un total d’environ 7,0 millions de dollars) au cours de la période de septembre 2015 au 31 décembre 2017, aucune action n’ayant été rachetée en 2017.

Lorsqu’on l’interroge sur l’utilisation potentielle de son programme de rachat dans le 4thKipp DeVeer a commenté:

“… Nous pensons qu’il est extrêmement important d’avoir un programme de rachat actif en place en tout temps – et nous l’avons simplement actualisé et il est en quelque sorte constamment évalué. Je vous dirais qu’avec un stock de 15 $ et une valeur comptable de 16,65 $, je ne peux pas faire des maths super, super convaincants pour les rachats majeurs, mais c’est un bon outil qui doit être là pour être utilisé – et pour le Dans la mesure où nous voyons des opportunités, nous allons l’utiliser. “

Conclusion

Avec des actifs de 12,3 milliards de dollars et une capitalisation boursière de 6,8 milliards de dollars, ARCC présente des avantages concurrentiels importants – notamment une activité sélective de prêts directs, une diversification des actifs (plus de 300 emprunteurs au 31 décembre 2017), une structure de passif favorable et un accès au marché disponible pour la plupart des BDC.

2017 a été une année importante pour ARCC puisque ARCC a fermé son acquisition d’ACAS le 3 janvier 2017 et a passé l’année à continuer à faire tourner des portions du portefeuille acquis dans des actifs à plus haut rendement. ARCC a également résolu les défis auxquels elle a dû faire face suite à la liquidation lente d’un programme d’investissement précédemment très réussi qu’elle avait initialement établi avec GE Capital en 2009. ARCC a mis fin au programme en juillet 2017 et a développé un programme similaire avec Varagon, AIG et un autre. compagnie d’assurance mondiale.

Grâce à son activité d’investissement proactive et à l’augmentation des taux d’intérêt, le rendement du portefeuille d’investissement d’ARCC n’a cessé d’augmenter. Dans le même temps, le coût de la responsabilité d’ARCC a en réalité légèrement diminué en 2017, ce qui reflète la stratégie de gestion de la dette d’ARCC.

ARCC a un bilan sensible aux actifs signifiant que le revenu net d’ARCC augmentera à mesure que les taux d’intérêt augmenteront puisque ARCC a 11,8 milliards de dollars de placements (dont 81% sont à taux variable) et seulement 4,9 milliards de dollars (dont seulement 14% est flottant) . Pour une augmentation de 100 points de base des taux d’intérêt, ARCC estime que son bénéfice par action augmentera d’environ 0,17 $ par action, soit une augmentation de 11% par rapport au bénéfice par action GAAP de 1,57 $ d’ARCC.

Comme indiqué ci-dessus, l’exécution par ARCC de son plan d’accroissement des résultats a produit des résultats tangibles en 2017. Mon analyse ci-dessus suggère que le BPA de base devrait passer de 1,39 $ par action en 2017 (1,52 $ par action annualisé au 4e trimestre 2017), Si ARCC devait atteindre ces niveaux de bénéfice de base prévus, ARDC devrait augmenter son niveau de dividende au fil du temps.

Ces projections suggèrent qu’ARCC est sous-évalué à son niveau de négociation actuel d’environ 95% de sa valeur liquidative, ce qui donne un rendement en dividendes annualisé de 9,6%. Compte tenu de la solidité du modèle d’ARCC, de son portefeuille attrayant, de sa structure de passif favorable, de ses antécédents de création et de maintien de valeur dans différentes parties des cycles de crédit et de la hausse attendue des taux d’intérêt, ARCC devrait facilement de 16,65 $ – ce qui impliquerait un cours de l’action d’environ 18,32 $ – ce qui donnerait un taux de dividende annualisé de 8,30% (à son taux de dividende annualisé actuel de 1,52 $ par action).

Divulgation:Je suis / nous sommes longs ARCC.

J’ai écrit cet article moi-même, et il exprime mes propres opinions. Je ne reçois pas de compensation pour cela (autre que de Seeking Alpha). Je n’ai aucune relation d’affaires avec une entreprise dont le stock est mentionné dans cet article.