Dépenser le capital social sur les médias sociaux

Tout le monde sait que l’établissement de relations avec les consommateurs aide une marque à prospérer. Se connecter avec un client sur ce que la marque représente, sur la fiabilité de la marque et sur la façon dont l’entreprise se soucie d’elle en tant que client sont autant de moyens de continuer à en profiter. Ces relations personnelles sont indispensables, car le marketing de bouche à oreille continue d’être un des principaux moteurs de ventes.

Il y a deux parties à la conversation de marketing de bouche-à-oreille: d’abord, votre entreprise, marque, ou produit doit se démarquer dans l’esprit d’un consommateur. Ensuite, le mentionner dans une conversation doit les rendre intelligents, utiles ou sophistiqués à leur cercle social. Si vous pouvez aider un client à construire sa réputation, oucapital social, quand ils évoquent vos produits ou services, vous entrez dans une relation mutuellement bénéfique où votre marque reçoit une publicité gratuite et ciblée.

Mais, avec l’avènement des médias sociaux, la façon dont les clients discutent a changé. La monnaie sociale, l’actif échangeable le plus ancien, a migré vers les plates-formes de médias sociaux au moment où ils ont pris le dessus. L’adage, “Si vous me grattez le dos, je vais gratter le vôtre” est devenu, “Si vous cliquez sur mon lien, je vais cliquer sur le vôtre.” Maintenant, les entreprises établies qui ne se concentrent pas sur le bavardage en ligne, par soit en créant un groupe de travail interne ou en embauchant une agence de marketing numérique professionnelle, perdent des clients à des startups qui comprennent l’importance de parler la langue du client, quand et où ils le parlent.

La bourse du capital social

La monnaie sociale ne change pas de mains dans les réunions de tenue d’affaires en face-à-face, les balles d’écran en écran, stimulées par une petite série de pressions sur les boutons. L’échange de goûts, réactions, commentaires, partages et abonnements construit le marché numérique occupé que de plus en plus d’entreprises opèrent dans chaque année. Toutes ces actions initient, confirment et renouvellent les relations interpersonnelles sur lesquelles notre société en ligne se développe. Cependant, certains des plus anciens partenaires de l’entreprise peuvent encore se demander commentEst-ce queune image, quelques mots dactylographiés, ou une courte vidéo se transforment en client payant?

Pensez à la façon dont vous naviguez sur Internet. Je parie que vous commencez avec du contenu avec lequel vous vous identifiez: une photo de votre famille lointaine, un article sur une percée dans votre industrie, ou un reportage sur quelque chose dans votre ville natale. Quelque chose au sujet du contenu frappe une note avec vous sur un niveau personnel ou même émotionnel. Vous avez en quelque sorte une relation directe à ce qui est présenté et vous êtes presqueobligécliquer, aimer et partager.

Imaginez maintenant que vous songez à acheter un nouvel ordinateur. Vous allez faire quelques recherches avant de faire cet achat important. Vous pouvez vérifier et comparer les spécifications, les prix et les avis en ligne, mais encore plus souvent vous vous tournerez vers vos amis, votre famille et vos collègues pour trouver l’ajustement parfait. Le Harris Poll et le rapport de l’ambassadeur de 2017 qui ont constaté que 82% des Américains se tournent vers leurs cercles sociaux pour obtenir des conseils avant de faire un achat. Vous n’avez peut-être même pas besoin de parler à quelqu’un pour trouver les recommandations que vous recherchez, car vos amis aiment déjà partager des posts et des liens vers des produits qu’ils préfèrent. En tant qu’entreprise, vous voulez publier ce type de contenu, mais comment le concevez-vous?

Minter votre argent social

Dans son livreContagious: Pourquoi les choses s’accrochent-elles?, Jonah Berger explique pourquoi nous nous sentons obligés d’interagir avec certains contenus (numériques ou autres) et de tourner le nez à d’autres postes. «Les gens partagent des choses qui les rendent bons aux autres», dit Berger, «ils utilisent la monnaie sociale pour obtenir les impressions positives souhaitées chez leurs familles, amis et collègues.» Il explique qu’il existe trois traits de produit ou stratégies pour aider les consommateurs à passer votre marque dans les conversations: remarquabilité intérieure, mécanique du jeu et exclusivité.

Tirer parti de ces stratégies sera différent d’une marque à l’autre et d’un produit à l’autre. Lorsque vous trouvez des combinaisons qui fonctionnent, vous devriez remarquer une augmentation de votre marge bénéficiaire. Bien sûr, ce n’est pas un taux de change d’un pour un, où vous gagnez un dollar pour chaque interaction que vous générez, mais c’est un élément indispensable de l’expérience utilisateur.

Remarquable intérieure

Pour être remarquable, vous n’avez pas besoin d’un produit extraordinaire. Même l’objet banal le plus banal du quotidien a quelque chose de remarquable qui peut être poli et mis en lumière. Souvent, il suffit de regarder votre produit ou votre marque dans une nouvelle perspective. Berger utilise l’utilisation de faits impressionnants Snapple sous leurs paupières pour mieux illustrer cette stratégie.

Mécanique de jeu

Tout le monde aime une bonne compétition. Quand vous gagnez, vous obtenez des droits de vantardise, et quand le prochain jeu commence, vous devez défendre votre titre. Berger souligne que les programmes de fidélisation des compagnies aériennes font un excellent travail en utilisant des mécanismes de jeu car non seulement les clients reviennent pour accumuler plus de miles, ils affichent leurs vols et montrent les avantages supplémentaires qu’ils ont “gagnés” sur les médias sociaux.

Exclusivité

Des collectionneurs amusants et ringards aux fashionistas les plus haut de gamme, il n’y a pas de meilleur moyen de faire sortir un produit des rayons qu’en le marquant «édition limitée». En faisant quelque chose d’exclusif, vous le rendez d’autant plus désirable. Mais l’exclusivité ne signifie pas seulement avoir une quantité limitée. Restreindre l’accès à certains contenus fait de “l’intérieur” une sorte de symbole de statut que vos clientssûrparler de!

Conclusions sur le capital social

Bien qu’il n’existe pas de formule simple pour créer le compte bancaire social d’une marque, il existe des professionnels capables de gérer votre «argent» social et de l’investir dans un marché numérique en constante évolution. Ils sauront ne pas faire paraître votre marque trop nécessiteuse ou “spammeuse” avec des messages “J’aime, partage, et commente ça !!”. Ils vous aideront à identifier une voix forte et constante. Rappelez-vous simplement que, que vous externalisiez le travail ou le remplissiez à l’interne, ces relations sont réelles pour vos clients et ne fonctionnent qu’avec la même attention, les mêmes concessions et les mêmes intérêts qui permettent à plus de relations personnelles de compter.

Moncurest une agence de branding + digital. En tirant parti de notre expertise spécialisée dans la messagerie stratégique, l’image de marque, le développement de sites Web de technologie avancée et le marketing numérique intégré, nous aidons les grandes entreprises B2B à créer, commercialiser et vendre ce qu’elles font en ligne. En savoir plus sur.