DCP Midstream, LP annonce de solides résultats pour le quatrième trimestre et l’exercice 2017 et annonce les lignes directrices de 2018

DENVER, le 13 février 2018 (GLOBE NEWSWIRE) – DCP Midstream, LP (NYSE: DCP), ou DCP, a annoncé aujourd’hui ses résultats financiers pour le quatrième trimestre et l’exercice clos le 31 décembre 2017 et annoncé ses prévisions pour 2018.

  • Bénéfice net attribuable aux associés de 60 M $ pour le quatrième trimestre de 2017, ou 0,10 $ par part commanditée de base et dilué, et 229 M $ pour l’exercice terminé le 31 décembre 2017, ou 0,43 $ par part commanditée de base et diluée.
  • Les flux de trésorerie distribuables générés se sont élevés respectivement à 176 M $ et 643 M $ pour le quatrième trimestre et l’exercice clos le 31 décembre 2017, ce qui a donné lieu à un ratio de couverture de distribution de 1,04 fois pour l’exercice complet.
  • BAIIA ajusté de 280 millions de dollars pour le quatrième trimestre de 2017 et de 1 017 millions de dollars pour l’exercice clos le 31 décembre 2017.
  • Bilan renforcé et ratio de levier bancaire réduit à 3,7x au 31 décembre 2017.
  • Record atteint Débit NGL de Sand Hills de 226 milliers de barils par jour (MBpj), net des deux tiers d’intérêt de DCP, au cours du trimestre clos le 31 décembre 2017, en hausse de plus de 40% par rapport à la même période en 2016.
  • Atteint des volumes record de têtes de puits dans le bassin DJ de 877 millions de pieds cubes par jour (Mpi3 / j) au cours du trimestre clos le 31 décembre 2017, en hausse de près de 10% par rapport à la même période en 2016.

RÉSULTATS FINANCIERS SOMMAIRES DU QUATRIÈME TRIMESTRE DE 2017

Trois mois se sont terminés Année terminée
Le 31 décembre, Le 31 décembre,
2017 2016 (2) 2017 2016 (2)
(Non audité)
(Millions, sauf par montants unitaires)
Bénéfice net (perte) attribuable aux associés $ 60 $ (44 ) $ 229 $ 88
Résultat net par part de commanditaire – de base et dilué $ 0,10 $ 0,38 $ 0,43 $ 1,64
EBITDA ajusté (1) $ 280 $ 252 $ 1,017 $ 1 029
Flux de trésorerie distribuable (1) $ 176 $ ** $ 643 $ **

(1) Ce communiqué de presse comprend les mesures financières suivantes non présentées conformément aux principes comptables généralement reconnus des États – Unis: PCGR ajusté, flux de trésorerie distribuables, BAIIA sectoriel ajusté, BAIIA ajusté prévu et flux de trésorerie distribuables prévus. Chacune de ces mesures financières non définies par les PCGR est définie ci-après à la rubrique «Informations financières non conformes aux PCGR» et chacune est rapprochée de sa mesure financière PCGR la plus directement comparable sous «Rapprochement des mesures financières non conformes aux PCGR» dans les annexes à la fin du présent communiqué. .

(2) Comprend DCP Midstream Business, acquise par DCP en janvier 2017 (la «Transaction»), ajustée rétrospectivement. Les transferts d’actifs nets entre des entités sous contrôle commun sont comptabilisés comme si les transactions avaient eu lieu au début de la période, et les exercices antérieurs ont été ajustés rétrospectivement afin de fournir des informations comparatives similaires à la méthode de mise en commun.

** Les flux de trésorerie distribuables pour les périodes antérieures n’ont pas été calculés selon la méthode de la mise en commun.

PERSPECTIVE DU CHEF DE LA DIRECTION

«Je suis ravi que nous ayons obtenu de bons résultats en 2017, notamment en obtenant la meilleure performance en matière de sécurité de DCP, en assurant une rentabilité continue et une excellente fiabilité, en élargissant notre couverture de distribution et en réduisant notre levier bancaire à 3,7 fois. a déclaré Wouter van Kempen, président, chef de la direction et président. “L’équipe continue de faire de grands progrès dans l’exécution de notre programme de croissance en prolongeant notre chaîne de valeur intégrée avec l’expansion de Sand Hills et l’avancement du gazoduc résiduel Gulf Coast Express dans le Permien. Nous avons également accéléré la construction de notre usine Mewbourn 3 dans le bassin DJ afin de répondre à la demande des producteurs pour une capacité accrue. “

PERSPECTIVES 2018
(en millions de dollars) Plages de prévision
Résultat net attribuable aux partenaires 310 $ – 390 $
EBITDA ajusté prévu(1) 1 045 $ – 1 135 $
Flux de trésorerie distribuable prévu(1) 600 $ – 670 $
Dépenses d’immobilisations de maintenance 100 $ – 120 $
Dépenses en capital de croissance 650 $ – 750 $

DCP estime les sensibilités annualisées des produits de base pour 2018, y compris les effets de la couverture:

Marchandise Échelle des prix Par unité
changement
Après l’impact de la haie
(en millions de dollars)
LGN ($ / gal) 0,60 $ – 0,70 $ 0,01 USD 4 $
Gaz naturel ($ / MMBtu) 2,90 $ – 3,20 $ 0,10 $ 8 $
Pétrole brut ($ / Bbl) 50 $ – 58 $ 1,00 USD 2 $

Les prévisions de DCP pour 2018 incluent les hypothèses suivantes:

  • Augmentation des volumes sur Sand Hills associée aux expansions mises en service
  • Augmentation des volumes et des marges de collecte et de traitement dans les principales régions
  • Réduction des coûts par rapport à 2017, compensant l’inflation et la croissance
  • ~ 20 millions de dollars de BAIIA ajusté supplémentaire impulsé par la transformation numérique de DCP 2.0, soutenant une meilleure performance des actifs, une meilleure fiabilité et des coûts plus bas
  • Aucune émission d’actions ordinaires planifiée
  • Aucun changement dans le rejet de l’éthane à partir de 2017
  • Baisse des distributions et des gains en capitaux propres de Discovery

Le bénéfice de DCP pour l’exercice complet 2018 et les distributions de notre coentreprise Discovery devraient être inférieurs d’environ 60 millions de dollars à 70 millions de dollars en 2017. Environ 30 à 40 millions de dollars de cette diminution sont associés à des baisses de volume importantes de deux puits extracôtiers et 30 millions de dollars supplémentaires sont associés à un différend contractuel avec certains producteurs concernant les frais liés à la demande, ce que Discovery a contesté.

MISE À JOUR DE LA CROISSANCE

Projets de croissance du Permien

Sand Hills

  • Le pipeline Sand Hills de gaz naturel liquéfié (LGN) de 85 MBpj pour atteindre la croissance dans le bassin permien a été complété au premier trimestre de 2018, pour un coût estimé à 50 millions de dollars, déduction faite des deux tiers des intérêts de DCP.
  • L’expansion de Sand Hills en 2018 à 450 MBpd progresse grâce au bouclage partiel du pipeline et à l’ajout de nouvelles stations de pompage. Cette expansion devrait être en service dans la seconde moitié de 2018, pour un coût estimé à 300 millions de dollars, net de la participation des deux tiers de DCP.

Gulf Coast Express

  • DCP a conclu des ententes de coentreprise définitives sur sa participation de 25% dans le développement conjoint du projet de pipeline Gulf Coast Express, ou le «projet GCX». Le projet GCX d’environ 1,75 milliard de dollars est conçu pour transporter 1,98 Gpi3 / j de gaz naturel. Le gazoduc à emporter devrait être en service en 2019, en attendant les approbations réglementaires.

Projets de croissance DJ Basin

  • DCP a accéléré la construction de son usine Mewbourn 3 de 200 Mpi3 / j et d’une infrastructure additionnelle de compression et de collecte dont la mise en service a été révisée au troisième trimestre de 2018 pour un coût estimatif de 395 M $.
  • L’usine O’Connor 2 de 200 Mpi3 / j dans le bassin DJ et l’infrastructure de collecte connexe progresse et devrait être mise en service à la mi-2019 pour un coût estimé entre 350 et 400 millions de dollars.

DISTRIBUTIONS ET DIFFUSION D’IDR

Le 23 janvier 2018, DCP a annoncé une distribution trimestrielle de 0,78 $ par part de commanditaire. Cette répartition reste inchangée par rapport au trimestre précédent.

Phillips 66 et Enbridge, Inc. (propriétaires) ont convenu, au besoin, de réduire les distributions incitatives payables au commandité de DCP aux termes de l’entente de partenariat (la «remise IDR») d’un maximum de 100 millions de dollars par année jusqu’en 2019 un ratio de couverture de distribution annuel d’environ 1,0 fois, ce qui procure une protection contre les baisses pour les commanditaires.

DCP a généré des flux de trésorerie distribuables de 176 M $ au quatrième trimestre de 2017 et de 643 M $ pour l’exercice terminé le 31 décembre 2017. Conformément à la convention de société modifiée, les distributions déclarées se sont élevées à 194 M $ au quatrième trimestre de 2017 de 40 millions de dollars de retenues d’IDR précédemment retenues et de 618 millions de dollars pour l’exercice clos le 31 décembre 2017. Le ratio de couverture était de 1,04 fois pour l’exercice clos le 31 décembre 2017 et de 4,91 fois pour le quatrième trimestre 2017 , y compris la distribution de 40 millions de dollars de reversements IDR précédemment retenus, et 1,14 fois, à l’exclusion des 40 millions de dollars.

Aux termes de la convention de société modifiée de DCP, le commandité évalue le montant des distributions incitatives versées au commandité sur une base trimestrielle et annuelle et peut être réduit chaque trimestre d’un montant déterminé par le commandité. Si aucune détermination n’est faite par le commandité, le remboursement IDR trimestriel sera de 20 millions de dollars. Le remboursement de l’IDR jusqu’à concurrence de 100 millions de dollars annuellement fera l’objet d’un redressement à la fin de l’année en prenant le total des flux de trésorerie distribuables (ajusté en vertu de la convention de société modifiée), moins la distribution annuelle totale payable aux porteurs de parts. cibler un ratio de couverture de distribution d’environ 1,0 fois.

RÉSULTATS D’EXPLOITATION DU QUATRIÈME TRIMESTRE DE 2017 PAR SECTEUR D’ACTIVITÉ

Rassemblement et traitement

Rassemblement et traitement Le bénéfice net attribuable aux associés pour le trimestre clos le 31 décembre 2017 et 2016 s’est établi à 132 millions de dollars et à 107 millions de dollars, respectivement.

Le BAIIA du secteur ajusté a atteint 252 millions de dollars pour le trimestre clos le 31 décembre 2017, contre 242 millions de dollars pour le trimestre clos le 31 décembre 2016, reflétant la baisse des coûts d’exploitation liés aux investissements dans la transformation numérique 2.0 de DCP et autres initiatives de réduction des coûts. Hausse des volumes dans le Midcontinent et Eagle Ford dans la région Sud de DCP, hausse des prix des matières premières, déduction faite des couvertures, et meilleure performance dans la région Nord grâce au système DJ Basin de DCP qui a bénéficié de marges et de récupérations de LGN plus élevées. Ces augmentations ont été partiellement contrebalancées par des volumes plus faibles dans certaines régions du Sud, notamment des volumes de production nettement plus faibles provenant de deux puits extracôtiers de l’investissement de la méthode Discovery de DCP qui ont entraîné des distributions plus faibles et des volumes plus faibles dans la région permienne.

Logistique et marketing

Le bénéfice net du secteur de la logistique et de la commercialisation attribuable aux associés pour les trimestres clos les 31 décembre 2017 et 2016 a été de 88 millions de dollars et de 85 millions de dollars, respectivement.

Le BAIIA du secteur ajusté a augmenté pour s’établir à 114 M $ pour le trimestre clos le 31 décembre 2017, contre 112 M $ pour le trimestre clos le 31 décembre 2016, reflétant la hausse du bénéfice des sociétés et des distributions de Sand Hills. du bassin du Permien et l’expansion continue de la capacité de Sand Hills. Ces augmentations ont été neutralisées en partie par la diminution des règlements en espèces de gaz naturel et de LGN reçus en 2017 par rapport à 2016 relativement au programme d’instruments dérivés de DCP et par la diminution des marges dans notre secteur du propane de gros.

Autre

Les frais généraux et administratifs de la Société pour le trimestre clos le 31 décembre 2017 ont été considérablement inférieurs à ceux de la période correspondante de 2016, principalement en raison des coûts non récurrents engagés au cours du quatrième trimestre de 2016 attribuable à la clôture de la transaction.

CAPITALISATION, LIQUIDITÉ ET FINANCEMENT

Dette

Au 31 décembre 2017, DCP avait une dette à long terme totale à long terme de 4 725 millions de dollars. L’encours total de la dette comprend des billets subalternes de 550 millions de dollars qui sont exclus de la dette en vertu du calcul du ratio de levier de la facilité de crédit de DCP.

Contrat de crédit

DCP a une convention de crédit renouvelable non garantie de premier rang de 1,4 milliard de dollars qui vient à échéance le 6 décembre 2022 ou la convention de crédit. La convention de crédit est utilisée pour les besoins en fonds de roulement et d’autres fins de partenariat général, y compris la croissance et les acquisitions. Au 31 décembre 2017, la capacité totale disponible aux termes de la convention de crédit était de 1 375 millions de dollars, déduction faite des lettres de crédit de 25 millions de dollars. Les clauses restrictives financières énoncées dans la convention de crédit limitent la capacité de DCP de contracter une dette supplémentaire de 1 375 millions de dollars au 31 décembre 2017. Le ratio de levier de DCP aux termes de sa convention de crédit pour le trimestre terminé le 31 décembre 2017 était d’environ 3,7 fois. Le taux d’intérêt effectif sur la dette globale de DCP au 31 décembre 2017 était de 5,8%. Au 31 décembre 2017, DCP disposait d’une trésorerie de 156 millions de dollars.

Émission d’actions privilégiées

En novembre 2017, DCP a émis 500 000 parts privilégiées de série A à 7,375% représentant des parts de commanditaires au prix de 1 000 $ la part. DCP a utilisé le produit net de 487 millions de dollars tiré de cette émission pour rembourser partiellement les billets de premier rang à 2,50% de 500 millions de dollars qui devaient être payés le 1er décembre 2017.

DÉPENSES EN IMMOBILISATIONS ET INVESTISSEMENTS

Au cours de la période de trois mois close le 31 décembre 2017, DCP a engagé des dépenses en immobilisations d’expansion et des placements en titres de capitaux propres totalisant 166 millions de dollars et des dépenses en immobilisations liées à la maintenance totalisant 26 millions de dollars. Au cours de l’exercice clos le 31 décembre 2017, DCP a engagé des dépenses en immobilisations d’expansion et des placements en titres de capitaux propres totalisant 427 millions de dollars et des dépenses en immobilisations liées à la maintenance totalisant 90 millions de dollars.

ACTIVITÉ DÉRIVÉE DE PRODUITS DE BASE

Pour les trois mois et l’exercice terminés le 31 décembre 2017, les produits dérivés de marchandises et les produits totaux comprenaient respectivement des pertes non réalisées de 29 M $ et de 28 M $ et des pertes non réalisées de 59 M $ et de 139 M $ pour les trois mois. l’exercice terminé le 31 décembre 2016, respectivement. Les règlements en espèces nets de couverture pour les trois mois et l’exercice clos le 31 décembre 2017 ont été respectivement de 21 millions de dollars et de 12 millions de dollars. Les règlements en espèces nets de couverture pour les trois mois et l’exercice clos le 31 décembre 2016 ont été de 26 M $ et de 116 M $, respectivement.

L’objectif du programme de gestion des risques liés aux produits de base de DCP est de protéger le risque de baisse de ses flux de trésorerie distribuables. DCP gère également le risque lié au prix des marchandises relativement à ses actifs de stockage et de pipelines de gaz naturel au moyen de son programme de dérivés sur marchandises. Les activités commerciales liées aux actifs de stockage et de gazoducs de DCP consistent principalement à bloquer les écarts liés à l’achat et à la vente de gaz. DCP utilise un traitement comptable à la valeur de marché pour ses instruments dérivés de matières premières. Les règles comptables d’évaluation à la valeur du marché exigent que les sociétés comptabilisent actuellement dans les résultats la différence entre les prix de règlement futurs dérivés contractés et les prix à terme des marchandises sous-jacentes à la fin de la période comptable. La réévaluation des instruments dérivés de produits de base de DCP basée sur les prix à terme à la fin de la période crée des actifs ou des passifs et des gains ou pertes non monétaires connexes. Les gains ou les pertes réalisés à la suite du règlement en espèces des contrats dérivés ont lieu chaque mois à mesure que les ventes matérielles de DCP sont réalisées ou lorsque DCP rééquilibre son portefeuille. Les gains ou les pertes autres qu’en espèces associés au traitement de l’évaluation à la valeur de marché des instruments dérivés de produits de DCP n’ont aucune incidence sur les flux de trésorerie distribuables.

APPEL DE BÉNÉFICES

La présentation des résultats de DCP du quatrième trimestre de 2017 est actuellement disponible dans la section Investisseurs du site Web de DCP à l’adresse www.dcpmidstream.com. DCP tiendra une webdiffusion conférence demain, le 14 février, à 11h00 HE, pour discuter de ses résultats du quatrième trimestre 2017. La retransmission audio en direct de la téléconférence est accessible via la section Investisseurs sur le site Web de DCP à l’adresse www.dcpmidstream.com et la téléconférence est accessible en composant le (844) 233-0113 aux États-Unis ou le (574) 990- 1008 en dehors des États-Unis. Le numéro de confirmation de la conférence est le 99325280. Une retransmission de la webdiffusion audio sera également disponible en accédant à la section Investisseurs sur le site Web de DCP à l’adresse www.dcpmidstream.com.

INFORMATIONS FINANCIÈRES NON-GAAP

Le présent communiqué de presse et les tableaux financiers suivants comprennent les mesures financières non conformes aux PCGR suivantes: BAIIA ajusté, flux de trésorerie distribuables, BAIIA sectoriel ajusté, BAIIA ajusté prévu et flux de trésorerie distribuables prévus. Les tableaux ci-joints fournissent des rapprochements entre ces mesures financières non conformes aux PCGR et leurs mesures financières conformes aux PCGR les plus directement comparables. Les mesures financières non conformes aux PCGR de DCP ne doivent pas être considérées isolément ni comme mesures de rechange aux mesures financières présentées conformément aux PCGR, notamment les produits d’exploitation, le bénéfice net ou la perte attribuable aux associés, les liquidités nettes fournies ou utilisées dans les activités d’exploitation. la mesure de la liquidité ou de la performance financière présentée conformément aux PCGR en tant que mesure du rendement d’exploitation, de la liquidité ou de la capacité de servir les titres de créance et de verser des distributions en espèces aux porteurs de parts. Les mesures financières non conformes aux PCGR présentées par DCP peuvent ne pas être comparables à des mesures portant le même nom d’autres sociétés, car elles peuvent ne pas calculer leurs mesures de la même manière.

DCP définit le BAIIA ajusté comme le bénéfice net ou la perte attribuable aux associés rajusté pour (i) les distributions des sociétés non consolidées, déduction faite des bénéfices (ii) la dotation aux amortissements, (iii) les intérêts débiteurs nets, (iv) les participations ne donnant pas le contrôle (v) les gains et pertes non réalisés sur dérivés de produits de base; (vi) la charge ou l’avantage d’impôts sur les bénéfices, (vii) la charge de dépréciation et (viii) certains autres éléments hors caisse. Le BAIIA ajusté exclut en outre les éléments de résultat ou de perte que nous qualifions de non représentatifs des activités courantes de DCP. La direction estime que ces mesures fournissent aux investisseurs un aperçu significatif des résultats des activités en cours.

Les pertes et gains autres qu’en espèces liés aux marchandises découlent de la comptabilisation au marché de certains instruments financiers dérivés que nous utilisons à des fins de gestion des risques que nous ne comptabilisons pas en vertu de la méthode de comptabilité de couverture. Ces pertes ou gains autres qu’en espèces peuvent être réalisés ou non dans des périodes futures au cours du règlement des contrats dérivés, en raison de la fluctuation des prix des marchandises.

Le BAIIA ajusté est utilisé comme mesure supplémentaire de liquidité et de performance et le BAIIA sectoriel ajusté est utilisé comme mesure de rendement supplémentaire par la direction de DCP et les utilisateurs externes de ses états financiers, comme les investisseurs, les banques commerciales, les analystes de recherche et autres.

  • la performance financière des actifs de DCP sans tenir compte des méthodes de financement, de la structure du capital ou du coût historique;
  • La performance opérationnelle et le rendement du capital de DCP par rapport à ceux d’autres sociétés de l’industrie de l’énergie médiane, sans égard aux méthodes de financement ou à la structure du capital;
  • la viabilité et la performance des projets d’acquisitions et de dépenses en capital et les taux de rendement globaux des opportunités d’investissement;
  • la performance de l’activité de DCP excluant les gains ou pertes sur produits dérivés non liés à la trésorerie; et
  • Dans le cas du BAIIA ajusté, la capacité des actifs de DCP de générer des liquidités suffisantes pour payer les intérêts, soutenir sa dette, effectuer des distributions en espèces à ses porteurs de parts et commandités, et payer les dépenses en immobilisations liées à la maintenance.

DCP définit le BAIIA sectoriel ajusté de chaque secteur comme le bénéfice net ou la perte attribuable aux associés ajusté pour (i) les distributions des sociétés non consolidées, déduction faite des bénéfices (ii) la dotation aux amortissements, (iii) les intérêts débiteurs nets, (v) les gains et pertes non réalisés sur dérivés de produits de base (vi) la charge ou l’avantage d’impôt sur le résultat, (vii) la charge de dépréciation et (viii) certains autres éléments hors caisse. Le BAIIA ajusté exclut en outre les éléments de résultat ou de perte que nous qualifions de non représentatifs de nos activités courantes pour ce secteur.

DCP définit les flux de trésorerie distribuables comme le BAIIA ajusté moins les dépenses en immobilisations liées à la maintenance, déduction faite des projets remboursables, les intérêts débiteurs, les distributions cumulatives en espèces gagnées par les parts privilégiées de série A et certains autres éléments.

Les dépenses en immobilisations liées à la maintenance sont des dépenses engagées pour maintenir les flux de trésorerie, la capacité d’exploitation ou la capacité bénéficiaire de DCP. Ces dépenses s’ajoutent ou améliorent les immobilisations détenues, y compris certaines améliorations de l’intégrité du système, de la conformité et de la sécurité. Les dépenses en immobilisations liées à la maintenance comprennent également certains puits de raccordement et peuvent comprendre l’acquisition ou la construction de nouvelles immobilisations. Le bénéfice attribuable aux parts privilégiées représente les distributions en espèces gagnées par les parts privilégiées de série A. Les distributions en espèces devant être versées aux porteurs des parts privilégiées de série A, à supposer qu’une distribution soit déclarée par le conseil d’administration de DCP, ne sont pas offertes aux porteurs de parts ordinaires. L’évaluation à la valeur de marché des instruments dérivés hors trésorerie est considérée comme non monétaire aux fins du calcul de l’encaisse distribuable, car le règlement n’aura pas lieu avant les périodes futures et sera touché par les variations futures des prix des marchandises et des taux d’intérêt. DCP compare les flux de trésorerie distribuables qu’il génère aux distributions en espèces qu’il s’attend à verser à ses partenaires. En utilisant cette métrique, DCP calcule son ratio de couverture de distribution. Les flux de trésorerie distribuables sont utilisés comme mesure complémentaire de liquidité et de performance par la direction de DCP et les utilisateurs externes de ses états financiers, tels que les investisseurs, banques commerciales, analystes de recherche et autres, pour évaluer la capacité de DCP à effectuer des distributions en espèces à ses porteurs de parts. partenaire.

À PROPOS DE DCP MIDSTREAM, LP

DCP Midstream, LP (NYSE: DCP) est une société en commandite principale intermédiaire, avec un portefeuille diversifié d’actifs, engagée dans la collecte, la compression, le traitement, le traitement, le transport, le stockage et la vente de gaz naturel; produire, fractionner, transporter, entreposer et vendre des LGN et récupérer et vendre du condensat. DCP possède et exploite plus de 60 usines et environ 63 000 milles de gazoducs et de liquides de gaz naturel, exploite des activités dans 17 États des principales régions productrices et est l’un des plus importants producteurs et distributeurs de liquides de gaz naturel et l’un des plus importants. DCP est géré par son partenaire général, DCP Midstream GP, LP, géré par son partenaire général, DCP Midstream GP, LLC, détenu à 100% par DCP Midstream, LLC. DCP Midstream, LLC est une coentreprise entre Enbridge Inc. et Phillips 66. Pour plus d’information, visitez le site Web de DCP Midstream, LP à www.dcpmidstream.com.