Civitas Solutions publie ses résultats financiers du premier trimestre de l’exercice 2018

BOSTON, 8 février 2018 (BUSINESS WIRE) – Civitas Solutions, Inc. CIVI, -4,21%                                                       résultats financiers publiés aujourd’hui       pour le premier trimestre fiscal clos le 31 décembre 2017.

Premier trimestre de l’exercice 2018 en bref

  • Le chiffre d’affaires net du premier trimestre a augmenté de 10,0% à 395,4 millions de dollars
  • Le bénéfice net du premier trimestre s’est chiffré à 9,4 M $, comparativement à 4,2 M $ au premier trimestre de l’exercice 2017. Le bénéfice net du premier trimestre de l’exercice 2018 comprend un avantage fiscal de 6,5 M $ lié à l’incidence de la nouvelle loi fiscale.
  • Le BAIIA ajusté du premier trimestre a augmenté de 1,2% pour s’établir à 38,1 millions de dollars, comparativement au premier trimestre de l’exercice 2017
  • Six acquisitions ont été réalisées au cours du premier trimestre, avec des revenus annuels totaux de 53 millions de dollars

“Notre premier trimestre reflète la forte croissance des revenus de nos lignes de services I / DD, SRS et ADH”, a déclaré Bruce Nardella, président et chef de la direction. “La performance de chacune de ces opérations a été portée par des augmentations de volume et de taux, et notamment par le nombre et la taille des acquisitions réalisées au cours des trois derniers trimestres.

“Alors que les fondamentaux qui sous-tendent la croissance de notre activité restent solides, au premier trimestre, les pressions sur le marché du travail que nous connaissons ont augmenté, mettant la pression sur les marges”, a déclaré Nardella. “Nous prenons des mesures énergiques pour atténuer les effets de cette pression et améliorer les marges dans la seconde moitié de l’année, y compris les efforts visant à accroître l’efficacité de G & A, augmenter l’occupation grâce à des consolidations de programmes et renforcer le recrutement et la rétention des soignants. Bien que nous croyons que ces efforts se traduiront par une amélioration considérable, nous prévoyons que les conditions de travail externes actuelles persisteront probablement tout au long de l’année. Par conséquent, nous réduisons modestement notre fourchette de prévisions du BAIIA ajusté pour l’exercice 2018. Nous demeurons néanmoins confiants dans notre capacité à mettre en œuvre notre stratégie de croissance à levier multiple et à créer de la valeur à long terme pour nos actionnaires.

Résultats financiers du premier trimestre de l’exercice 2018

Résultats GAAP

Les produits nets du premier trimestre se sont chiffrés à 395,4 millions de dollars, en hausse de 36,0 millions de dollars, ou 10,0%, par rapport aux produits nets de la période correspondante de l’exercice précédent. Le chiffre d’affaires net a augmenté de 9,5 millions de dollars en croissance organique et de 26,5 millions de dollars en raison des acquisitions conclues après le trimestre clos le 31 décembre 2016.

Le revenu net était composé de:

  • Le chiffre d’affaires net des services de déficience intellectuelle et de développement («I / DD») s’élève à 255,9 millions de dollars, en hausse de 7,4% par rapport au premier trimestre de l’exercice 2017.
  • Les produits nets des Services de réadaptation spécialisée post-aiguës («SRS») se sont chiffrés à 86,0 millions de dollars, en hausse de 15,7% par rapport au premier trimestre de l’exercice 2017.
  • Les services aux jeunes à risque («ARY») ont généré des produits nets de 35,9 millions de dollars, ce qui est relativement constant par rapport au premier trimestre de l’exercice 2017.
  • Le chiffre d’affaires net de Services de santé aux adultes («ADH») pour adultes s’élève à 17,6 millions de dollars, en hausse de 59,3% par rapport au premier trimestre de l’exercice 2017.

Le bénéfice d’exploitation du premier trimestre s’est chiffré à 12,8 millions de dollars, soit 3,2% des produits nets, comparativement à 15,5 millions de dollars, ou 4,3% des produits nets, pour le premier trimestre de l’exercice précédent. La diminution de notre marge d’exploitation est principalement attribuable à la hausse des coûts d’occupation directs et des coûts directs de main-d’œuvre en pourcentage des produits par rapport au trimestre clos le 31 décembre 2016. La hausse des coûts d’occupation est attribuable à des taux d’occupation ouverts plus élevés. augmentation des charges locatives. L’augmentation des coûts directs de la main-d’œuvre au premier trimestre est attribuable à l’augmentation des salaires, à l’augmentation du personnel par rapport à certains programmes et à une augmentation des heures supplémentaires par rapport au premier trimestre de l’exercice précédent. La diminution de notre marge d’exploitation a été partiellement contrebalancée par la baisse des frais généraux et administratifs en pourcentage des produits, en raison de notre souci constant d’optimiser notre structure de coûts.

Le bénéfice net du premier trimestre s’est établi à 9,4 millions de dollars, comparativement à 4,2 millions de dollars pour la même période de l’exercice précédent. L’augmentation du bénéfice net est attribuable à une économie d’impôts de 6,5 millions de dollars comptabilisée au cours du trimestre clos le 31 décembre 2017 en raison de la nouvelle loi fiscale qui a abaissé le taux d’imposition des sociétés. L’adoption de la Loi sur les coupures d’impôt et les emplois (la «Loi de l’impôt») devrait réduire considérablement le taux d’imposition effectif à long terme et les impôts annuels en espèces de la Société. La loi fiscale réduit le taux d’imposition des sociétés américaines de 35% à 21%.

Le bénéfice net de base et dilué par action ordinaire s’est établi à 0,25 $ pour le premier trimestre clos le 31 décembre 2017, comparativement à 0,11 $ pour la même période de l’exercice précédent.

Résultats non-GAAP

Le BAIIA ajusté pour le premier trimestre était de 38,1 millions de dollars, soit 9,6% des produits nets, comparativement à 37,6 millions de dollars, ou 10,5% des produits d’exploitation nets, pour le premier trimestre clos le 31 décembre 2016. La baisse de notre marge du BAIIA ajusté principalement attribuable à l’augmentation des coûts directs de main-d’œuvre et des coûts d’occupation directs décrits ci-dessus. La diminution a été partiellement compensée par la baisse des coûts généraux et administratifs découlant de notre souci constant d’optimiser notre structure de coûts.

Le bénéfice net rajusté par action ordinaire dilué s’est chiffré à 0,33 $ pour le premier trimestre clos le 31 décembre 2017, comparativement à 0,30 $ pour le premier trimestre de l’exercice précédent.

À compter du premier trimestre de l’exercice 2018, nous avons ajouté le bénéfice net ajusté par action ordinaire dilué à titre de mesure financière non conforme aux PCGR et modifié notre définition du BAIIA ajusté afin d’exclure les coûts de transaction liés à l’acquisition du BAIIA ajusté. Nous croyons que l’exclusion des coûts de transaction liés à l’acquisition du BAIIA ajusté donne aux investisseurs une image plus transparente de notre rendement opérationnel sous-jacent sans fluctuations d’un trimestre à l’autre de ces coûts. Le BAIIA ajusté de la période précédente a été modifié pour se conformer à cette présentation. Veuillez vous reporter à la section «Rapprochement des mesures financières non conformes aux PCGR» ci-dessous.

Programme de rachat d’actions

Le 7 février 2018, le conseil d’administration a approuvé un programme de rachat d’actions en vertu duquel la société est autorisée à racheter jusqu’à 25,0 millions de dollars des actions ordinaires en circulation de la société sur le marché libre, au moyen de transactions négociées ou autrement (notamment: sans limitation, l’utilisation des plans de la règle 10b5-1). Le programme de rachat d’actions viendra à échéance le 12 août 2018. La Société a l’intention de mener des activités de rachat d’actions sur le marché libre conformément aux dispositions de la règle 10b-18 de la Loi sur les changes.

Perspectives et orientations pour l’exercice 2018

Pour l’exercice 2018, nous maintenons nos prévisions pour le revenu net communiquées le 12 décembre 2017 avec une fourchette de 1,57 milliard de dollars à 1,62 milliard de dollars et abaissons nos prévisions pour le BAIIA ajusté à 168 millions de dollars et 173 millions de dollars.

Un rapprochement entre le bas et le haut de l’indicateur du BAIIA ajusté et le bénéfice net est le suivant:

Exercice se terminant le 30 septembre 2018
(En millions) Bas de gamme Haut de gamme
Revenu net $ 30 $ 34
Provision pour impôts sur le revenu 5 6
Intérêts débiteurs nets [(a)] 36 36
Dépréciation et amortissement 85 85
Rémunération à base d’actions dix dix
Coûts du projet de réduction des dépenses 1 1
Coûts de transaction liés à l’acquisition * 1 1
EBITDA ajusté $ 168 $ 173

Les lignes directrices pour la modélisation de l’exercice en cours sont les suivantes:

Actions moyennes de base et diluées en circulation pour l’année: 38 millions [(b)]

Dépenses en capital: 3,3% du revenu net

Taux d’imposition annuel: 32% [(c)]

[(a)] Les charges d’intérêts, nettes telles que présentées dans le rapprochement des indications du BAIIA ajusté au bénéfice net, ne tiennent pas compte des emprunts futurs pour financer les rachats dans le cadre du programme de rachat d’actions.

[(b)] La ligne directrice de modélisation pour les actions ordinaires de base et diluées en circulation ne donne pas effet aux rachats futurs dans le cadre du programme de rachat d’actions.

[c)] La ligne directrice de modélisation de notre taux d’imposition annuel exclut l’incidence des avantages non monétaires de 6,5 millions de dollars comptabilisés au premier trimestre de l’exercice 2018. Cet avantage est principalement lié à la réévaluation des passifs d’impôts différés de la Société. taux. En incluant l’avantage de 6,5 millions de dollars, le taux d’imposition annuel est estimé à environ 16%.

Le bénéfice net, tel qu’il est présenté dans le rapprochement des prévisions sur le BAIIA ajusté au bénéfice net, pourrait être influencé davantage par les éventuelles charges hors exploitation futures qui auraient une incidence sur le bénéfice net sans incidence sur le BAIIA ajusté.

* Conformément à notre décision du premier trimestre de modifier la définition du BAIIA ajusté afin d’exclure les coûts de transaction liés à l’acquisition, nos prévisions actualisées sur le BAIIA excluent environ 1,0 million de dollars de ces coûts de transaction. Nos directives initiales fournies en décembre ne prévoyaient aucune exclusion de ce genre. Voir «Résultats non-GAAP» et «Réconciliations de mesures financières non-GAAP».

Conférence téléphonique

Cet après-midi, le jeudi 8 février 2018, la direction de Civitas Solutions tiendra une conférence téléphonique à 17 h (heure de l’Est) pour discuter des résultats d’exploitation du premier trimestre de l’exercice 2018.

Numéro d’appel de conférence téléphonique:

Numéro sans frais vers les États-Unis: 877-255-4315
International: 412-317-5467

Rejouer les détails(disponible 1 heure après la fin de la conférence téléphonique jusqu’au 15 mai 18):

Numéro sans frais vers les États-Unis: 877-344-7529
International: 412-317-0088
Canada sans frais: 855-669-9658
Replay Code d’accès: 10116721

Une webdiffusion en direct de la téléconférence sera disponible via la section des relations avec les investisseurs du site Web de la Société: www.civitas-solutions.com.       Suite à l’appel, une rediffusion archivée de la webdiffusion sera disponible       sur ce site jusqu’au 8 mai 2018.

Informations financières non-GAAP

Cette publication des résultats comprend une analyse du BAIIA ajusté, du bénéfice net rajusté par action ordinaire dilué et de la dette nette, qui sont des mesures financières non conformes aux PCGR. Le BAIIA ajusté est présenté parce qu’il s’agit d’une mesure importante utilisée par la direction pour évaluer la performance financière, et la direction estime qu’elle offre une vision plus transparente de la performance opérationnelle sous-jacente et des tendances d’exploitation de la Société. En outre, la Société estime que cette mesure est importante parce que les analystes en valeurs mobilières, les investisseurs et les prêteurs utilisent cette mesure pour comparer le rendement de la Société à celui d’autres sociétés de notre secteur. Le bénéfice net rajusté par action diluée est présenté afin d’exclure les coûts non récurrents et les autres charges engagés dans le cadre d’acquisitions qui ne reflètent pas le rendement d’exploitation continu de la Société. La dette nette est présentée parce qu’elle est utile aux prêteurs, aux analystes en valeurs mobilières et aux investisseurs pour déterminer le ratio d’endettement net de la société.

Les mesures financières non conformes aux PCGR ne sont pas établies selon les PCGR et ne doivent pas être considérées isolément ou comme solutions de rechange au bénéfice net, au résultat net dilué, aux revenus ou à la dette totale ou aux autres états financiers présentés comme indicateurs de la performance financière ou de liquidité , chacun tel que présenté conformément aux PCGR. Le BAIIA ajusté ne devrait pas être considéré comme une mesure de l’encaisse discrétionnaire dont nous disposons pour investir dans la croissance de notre entreprise. De même, le bénéfice net rajusté par action diluée ne doit pas être considéré comme une mesure des flux de trésorerie par action ordinaire, mais plutôt comme un indicateur de performance qui tient compte de certains ajustements du BAIIA ajusté et ce, par action. Bien que nous et d’autres sociétés de notre secteur utilisent fréquemment le BAIIA ajusté et le bénéfice net ajusté par action diluée comme mesure du rendement d’exploitation et de la capacité de répondre aux exigences du service de la dette, elles ne sont pas nécessairement comparables à d’autres sociétés. dans les méthodes de calcul. Toutes les mesures financières non conformes aux PCGR devraient être examinées conjointement avec les états financiers de la société déposés auprès de la SEC.

Pour un rapprochement entre chaque mesure financière non conforme aux PCGR et la mesure financière conforme aux PCGR la plus directement comparable, veuillez consulter la section «Rapprochement des mesures financières non conformes aux PCGR» aux pages 8 et 9 du présent communiqué de presse.

Énoncés prospectifs

Ce communiqué de presse contient des déclarations sur les événements futurs et les attentes qui constituent des énoncés prospectifs, y compris nos indications, perspectives et déclarations concernant nos attentes en matière de performance financière future. Les énoncés prospectifs sont fondés sur nos convictions, nos hypothèses et nos attentes concernant les tendances du secteur, notre rendement financier et opérationnel futur, notre croissance et les effets de la Loi de l’impôt sur la société, compte tenu des informations dont nous disposons actuellement. Ces déclarations ne sont pas des déclarations de faits historiques. Les énoncés prospectifs comportent des risques et des incertitudes qui pourraient faire en sorte que nos résultats réels diffèrent considérablement des attentes quant aux résultats futurs que nous exprimons ou impliquons dans les énoncés prospectifs et vous ne devriez pas vous fier indûment à ces énoncés. Les facteurs qui pourraient contribuer à ces différences incluent, mais ne sont pas limités à: des réductions ou des changements dans Medicaid ou d’autres financements; les changements dans les priorités budgétaires des gouvernements fédéral, étatiques et locaux; réclamations substantielles, litiges et procédures gouvernementales; des réductions des taux de remboursement ou des changements dans les politiques ou les pratiques de paiement des payeurs de la Société; augmentation des coûts de main-d’œuvre; les questions impliquant des employés pouvant exposer la Société à une responsabilité potentielle; le montant important de la dette de la société; la capacité de la Société à se conformer aux règles et règlements de facturation et de recouvrement; les changements dans les conditions économiques; augmentation des coûts d’assurance; augmentation de la responsabilité liée à l’indemnisation des travailleurs; la capacité de la Société à maintenir des relations avec les organismes gouvernementaux et les groupes de défense d’intérêts; publicité négative; la capacité de la société à maintenir les contrats de service et les licences existants; la capacité de la Société à mettre en œuvre avec succès ses stratégies de croissance; la performance financière de la Société; et d’autres facteurs décrits dans «Facteurs de risque» dans le formulaire 10-K de Civitas. Des mots tels que “anticipe”, “croit”, “continue”, “positions”, “estimations”, “attend”, “but”, “aspiration”, “objectifs”, “a l’intention”, “peut”, “espérer” , “Possibilités”, “plans”, “potentiel”, “à court terme”, “long terme”, “projections”, “hypothèses”, “projets”, “orientation”, “prévisions”, “perspectives”, ” «cible», «tendances», «devrait», «pourrait», «serait», «sera» et d’autres expressions semblables visent à identifier ces énoncés prospectifs. Nous qualifions entièrement les énoncés prospectifs en fonction de ces facteurs de mise en garde. Nous n’assumons aucune obligation de mettre à jour ou de réviser les énoncés prospectifs pour quelque raison que ce soit, ou de mettre à jour les raisons pour lesquelles les résultats réels pourraient différer sensiblement de ceux prévus dans ces énoncés prospectifs, même si de nouveaux renseignements deviennent disponibles. Les comparaisons des résultats pour les périodes actuelles et précédentes ne sont pas destinées à exprimer des tendances futures ou des indications de performances futures, sauf si elles sont exprimées en tant que telles, et ne doivent être considérées que comme des données historiques.

Sélectionnez Faits saillants financiers
(en milliers de dollars, sauf les données sur les actions et les actions)
(non vérifié)
Trois mois se sont terminés
Le 31 décembre,
2017 2016
Revenu net $ 395 418 $ 359 394
Coût du revenu (excluant la dépense d’amortissement indiquée ci-dessous) 316 257 283 976
Charges d’exploitation
général et administratif 44 534 41 792
Dépréciation et amortissement 21 797 18 155
Total des dépenses d’exploitation 66 331 59 947
Revenu des opérations 12 830 15 471
Autre revenu (dépense):
Autres revenus nets 446 56
Intérêts débiteurs (9 009 ) (8 485 )
Le revenu avant les impôts 4 267 7 042
Provision (bénéfice) pour impôts sur le revenu (5 127 ) 2 863
Revenu net $ 9,394 $ 4,179
Résultat de base et dilué par action ordinaire $ 0,25 $ 0,11
Nombre moyen pondéré d’actions ordinaires en circulation, de base 37 472 018 37 231 067
Nombre moyen pondéré d’actions ordinaires en circulation, dilué 37 675 792 37 328 638
Données financières supplémentaires:
Loyer du programme $ 17 194 $ 14 236
Sélection de bilans et de flux de trésorerie
(en milliers de dollars)
(non vérifié)
À partir de
31 décembre 2017 30 septembre 2017
Trésorerie et équivalents de trésorerie $ $ 7 297
Fonds de roulement [(a)] $ 40 326 $ 30 740
Total des actifs $ 1 125 461 $ 1 049 382
Dette totale [(b)] $ 715 509 $ 637 488
Dette nette [(c)] $ 665 509 $ 580 191
Capitaux propres $ 174 558 $ 162 917
Trois mois se terminant le 31 décembre
2017 2016
Flux de trésorerie fournis par (utilisé dans):
Activités d’exploitation $ 8 830 $ 15,797
Activités d’investissement [(d)] $ (92 278 ) $ (10 571 )
Activités de financement [(e)] $ 76 151 $ (2 184 )
Achats de biens et d’équipement $ (11 187 ) $ (11 327 )
Acquisition d’entreprises, nette de la trésorerie acquise $ (81 926 ) $

[(a)] Calculé en actifs courants moins passifs courants.

[b)] La dette totale comprend les obligations en vertu de contrats de location-acquisition et exclut les frais de financement reportés et l’escompte initial sur l’emprunt à terme.

[(c)] Représente la dette nette telle que définie dans notre contrat de crédit de premier rang (dette totale, nette de la trésorerie et des équivalents de trésorerie et de l’encaisse affectée). Voir Rapprochement des mesures financières non conformes aux PCGR pour un rapprochement entre la dette totale et la dette nette.

[(d)] Les flux de trésorerie affectés aux activités d’investissement au cours du trimestre clos le 31 décembre 2017 comprennent 75,0 millions de dollars versés pour l’acquisition de Mentis Neuro Rehabilitation, LLC («Mentis»).

[(e)] Les flux de trésorerie liés aux activités de financement pour le trimestre clos le 31 décembre 2017 comprennent un emprunt à terme supplémentaire de 75,0 millions de dollars dont le produit net a été affecté à l’acquisition de Mentis.

Rapprochement des mesures financières non conformes aux PCGR
(Montants en milliers sauf les données par action)
(non vérifié)
Trois mois se sont terminés
Le 31 décembre,
Rapprochement du bénéfice net et du BAIIA ajusté: 2017 2016
Revenu net $ 9,394 $ 4,179
Provision (bénéfice) pour impôts sur le revenu (5 127 ) 2 863
Intérêts débiteurs nets 8,925 8 481
Dépréciation et amortissement 21 797 18 155
Ajustements:
Rémunération à base d’actions [(a)] 1 651 2 079
Ajustement des contreparties conditionnelles [b)] 375
Coûts du projet de réduction des dépenses [(c)] 722 1 375
Coûts de transaction liés à l’acquisition [(d)] 702 110
EBITDA ajusté $ 38 064 $ 37 617
Trois mois se sont terminés
Le 31 décembre,
Rapprochement du bénéfice net par action diluée et du bénéfice net rajusté par action diluée:
2017 2016
Résultat net par action diluée $ 0,25 $ 0,11
Ajustements:
Rémunération à base d’actions [(a)] 0,04 0,03
Ajustement des contreparties conditionnelles [b)] 0,01
Coûts du projet de réduction des dépenses [(c)] 0,02 0,04
Coûts de transaction liés à l’acquisition [(d)] 0,02
Dépense d’amortissement des actifs incorporels [(e)] 0,29 0,24
Incidence des avantages fiscaux discrets autres qu’en espèces [f)] (0,17 )
Incidence de l’impôt sur le résultat des ajustements du bénéfice net par action ordinaire diluée [(g)] (0,12 ) (0,13 )
Bénéfice net rajusté par action ordinaire diluée $ 0,33 $ 0,30

[(a)] Représente la charge de rémunération à base d’actions hors trésorerie.

[(b)] Représente l’ajustement de la juste valeur associé aux passifs de contrepartie éventuels liés à l’acquisition.

[(c)] Représente les frais de consultation, de départ et autres frais engagés dans le cadre du projet de la Société pour optimiser les opérations commerciales et réduire les dépenses de l’entreprise.

[(d)] Représente les coûts de transaction externes encourus par la Société pour les acquisitions. La Société n’a pas toujours exclu ces coûts mais a commencé à les exclure au premier trimestre de l’exercice 2018. La Société estime que l’exclusion de ces coûts fournira à la Société et à ses investisseurs une vision plus transparente de la performance opérationnelle sous-jacente de la Société. significativement d’un trimestre à l’autre et le moment est difficile à prévoir. Le BAIIA ajusté de la période précédente a été modifié pour se conformer à cette présentation.

[(e)] Représente la charge d’amortissement des actifs incorporels acquis dans le cadre de regroupements d’entreprises.

[(f)] Représente l’avantage non monétaire de 6,5 millions de dollars comptabilisé au cours du trimestre clos le 31 décembre 2017 résultant principalement de la réévaluation des passifs d’impôts différés de la Société au taux d’imposition fédéral nouvellement adopté.

[(g)] L’effet de l’impôt sur le résultat a été calculé en utilisant un taux d’imposition d’environ 32% et 40% pour les trois mois clos en décembre 2017 et 2016, respectivement. Le taux d’imposition pour chaque période correspond au taux d’imposition réel estimé de la Société pour l’exercice, compte non tenu de l’incidence des charges ou avantages fiscaux distincts non monétaires, y compris l’avantage fiscal de 6,5 millions de dollars décrit à la note f).

Un rapprochement de la dette déclarée et de la dette nette est le suivant:

À partir de
31 décembre 2017 30 septembre 2017
Dette déclarée [(1)] $ 709 224 $ 631 465
Remise originale sur l’emprunt à terme, nette de l’amortissement cumulé 1 352 901
Frais de financement reportés, déduction faite de l’amortissement cumulé 4 933 5 122
Dette totale $ 715 509 $ 637 488
Trésorerie et équivalents de trésorerie 7 297
Encaisse affectée 50 000 50 000
Dette nette $ 665 509 $ 580 191

[(1)] La dette présentée comprend les obligations en vertu de contrats de location-acquisition.

À propos de Civitas

Civitas Solutions, Inc. est le principal fournisseur national de services de santé et de services à domicile et communautaires destinés aux personnes ayant des déficiences intellectuelles, développementales, physiques ou comportementales et d’autres besoins spéciaux. Depuis notre fondation en 1980, nous sommes passés d’un programme résidentiel unique à un réseau national diversifié offrant une gamme de services de qualité dans 36 États.

SOURCE: Civitas Solutions, Inc.

Civitas Solutions, Inc.

Dwight Robson, 617-790-4800

Chef de la stratégie publique et du marketing

Copyright Business Wire 2018