Prix ​​du pétrole brut léger iranien en hausse de 1,8 $ le baril en une semaine

TEHERAN – Le prix du pétrole brut léger iranien a augmenté de 1,8 dollar la semaine finissant le 5 janvier pour s’établir à 67,57 dollars le baril, a rapporté samedi l’agence de presse Shana.

Le prix du pétrole léger du pays a été signalé 64,57 $ en moyenne depuis le début de 2018.

Pendant ce temps, le pétrole brut lourd du pays a également connu une croissance de 1,4 dollar cette semaine pour s’établir à 64,38 dollars le baril.

Au cours de la semaine mentionnée, le prix du panier de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) s’élevait à 65,49 dollars le baril, avec une augmentation de 1,5 dollar par rapport à la semaine précédente.

Les analystes et les traders ont averti des risques d’une correction des prix depuis le début de 2018, mais ils affirment que les conditions générales du marché restent solides, principalement en raison des baisses de production induites par l’Organisation des pays exportateurs de pétrole et la Russie.

En plus des baisses de production de l’OPEP et des pays non membres de l’OPEP de 1,8 million de barils par jour (bpj) qui devraient durer jusqu’à la fin de 2018, les prix du pétrole ont été soutenus par huit semaines consécutives de baisse des stocks de brut américains.

Une étude de marché réalisée par Reuters en janvier auprès de plus de 1 000 professionnels de l’énergie a montré que les anticipations de prix du brut se situeraient entre 60 et 70 dollars le baril en 2018.