Examen du quatrième trimestre de 2017: FNB international

Par Bill Witherell, Ph.D.

La forte progression des marchés boursiers internationaux (hors États-Unis) s’est ralentie au dernier trimestre, les marchés des économies avancées ayant consolidé leurs gains substantiels et certains marchés émergents ayant rétrocédé une partie de leurs précédentes augmentations. Les marchés latino-américains ont été touchés par la faiblesse des marchés des produits de base, la faiblesse de l’économie brésilienne et les inquiétudes des Mexicains concernant leurs relations commerciales avec les États-Unis. Dans les économies asiatiques, les valeurs technologiques ont suivi la faiblesse des valeurs technologiques américaines, mais les économies asiatiques continuent d’être les leaders mondiaux de la croissance.

Dans l’ensemble, les marchés internationaux devraient clôturer 2017 avec un gain de 2% pour le trimestre et un gain de 23% pour l’année. Le gain pour les économies avancées européennes et asiatiques en 2017 devrait être un peu moins élevé, 21%. Le gain annuel pour les marchés émergents sera plus élevé, autour de 33% si la Corée du Sud est incluse comme un marché émergent ou autour de 26% si la Corée du Sud est maintenant considérée comme une économie avancée.

La reprise générale des marchés boursiers mondiaux cette année était fondée sur une reprise de plus en plus synchronisée dans la plupart des économies, et bon nombre d’entre elles ont atteint le plein-emploi. La croissance du PIB mondial devrait atteindre un rythme soutenu de 3,7% cette année, et une progression similaire est prévue pour 2018. La croissance dans les économies avancées a été de 2,2% tandis que la progression des marchés émergents en tant que groupe était de 4,7%, soit plus de doubler la croissance des économies avancées. Les économies de la Chine et de l’Inde sont demeurées en tête avec des gains respectifs de 6,8% et 6,7%.

Nous terminons l’année avec notre portefeuille international entièrement investi avec des surpondérations des marchés émergents et, régionalement, de l’Asie. Parmi les marchés des économies avancées, nous continuons notre surpondération du Japon et des actions à plus petite capitalisation. Les perspectives robustes de l’économie mondiale accompagnées de taux d’intérêt bas laissent penser que le marché haussier mondial des actions se poursuivra en 2018.

Sources: FMI, Oxford Economics, CNBC.com, Wall Street Journal