Réduction des frais de paiement par carte de débit pour les petites boutiques

TNN

Mumbai: Les petits commerçants ont maintenant plus de raisons d’accepter les paiements par carte de débit. La RBI a fixé un taux d’actualisation du marchand inférieur (MDR) – qui se réfère aux frais payés à une banque sur les paiements par carte – pour les entreprises avec un chiffre d’affaires inférieur à Rs 20 lakh.

Sous le nouveau régime, la RBI a supprimé la structure de charge progressive introduite lors de la démonétisation. Dans le cadre de la structure progressive, les commerçants payaient plus pour des transactions de plus grande valeur, quelle que soit leur taille d’entreprise.

En vertu de la nouvelle dispense, un petit commerçant ne paiera que 0,40% de la valeur de la transaction si son chiffre d’affaires pour l’année précédente est inférieur à Rs 20 lakh. En outre, pour tous les paiements par carte de débit supérieurs à 50 000 roupies, le commerçant paiera un montant forfaitaire de Rs 200. Pour les grands détaillants (chiffre d’affaires supérieur à Rs 20 lakh), les frais sont plus du double à 0,90% de la valeur de la transaction. Le montant maximum pour les grandes entreprises a été plafonné à 1 000 Rs.

Les nouvelles charges ont réjoui les banques émettrices de cartes de débit. Ceux-ci s’étaient auparavant plaints à la RBI qu’ils subventionnaient le grand commerce de détail, y compris les chaînes de luxe qui recevaient la plupart de leurs paiements par carte. Le MDR est légèrement plus bas lorsque le client effectue le paiement par carte en utilisant une application qui scanne un code QR chez le marchand.

Cependant, les sociétés de paiement dans le segment des acquéreurs – les entreprises qui construisent l’infrastructure d’acceptation des paiements – sont inquiètes. C’est parce qu’il n’y a aucune direction sur la façon dont le MDR doit être partagé entre différents acteurs. Typiquement, ce sont les banques émettrices de cartes qui appellent les coups de feu et prennent une part du lion de la taxe sous la forme d’échange. Le PDG de PayU, Amrish Rau, a déclaré: “La décision de soutenir les transactions par carte de débit est la bienvenue, en particulier pour les marchés où la pénétration des cartes de crédit est faible, mais les frais associés à l’échange bancaire sont très élevés. le MDR, il sera possible de réduire davantage le MDR. ” PayU est l’un des plus importants fournisseurs de services de paiement en ligne.

Selon T R Ramachandran, directeur national de Visa India, les nouvelles redevances vont catalyser l’expansion de l’infrastructure d’acceptation et dynamiser les modes de paiement actifs-légers tels que BharatQR. «Avec plus de 800 millions de cartes de débit et plus de 40 millions de consommateurs utilisant déjà des applications de banque mobile, presque tous les ménages en Inde ont désormais accès à un mode de paiement numérique», a déclaré Ramachandran.

Après démonétisation en décembre 2016, la RBI avait plafonné le MDR sur les paiements par carte de débit supérieurs à 2 000 roupies jusqu’à un maximum de 1% de la valeur de la transaction. Pour les transactions d’un montant inférieur à 1 000 roupies, le MDR était plafonné à 0,25% et pour les transactions entre 1 000 et 2 000 roupies, le RDG était plafonné à 0,50%. Les banques étaient mécontentes de ces frais, car les paiements moyens par carte de débit étaient inférieurs à 2 000 roupies.