GoCompare rejette l’offre publique d’achat «opportuniste» du propriétaire de Zoopla

GoCompare a rejeté une offre d’achat non sollicitée par le propriétaire de Zoopla et uSwitch évaluant l’entreprise à près de £ 420m.

Le groupe de comparaison des prix a déclaré que la proposition “sous-estime fondamentalement GoCompare et ne reflète pas les fortes perspectives de croissance de la société” et a été rejetée ce mois-ci.

Il s’agit de la dernière approche non sollicitée par ZPG cette année, selon GoCompare, qui a déclaré avoir reçu une offre initiale qui valorisait la société à 110p par action en mai.

Cette proposition a également été rejetée par le conseil d’administration de GoCompare au motif qu’elle sous-évaluait l’entreprise et ses perspectives.

GoCompare a indiqué que la proposition la plus récente de ZPG proposait 110p par action en une combinaison de liquidités et d’actions, valorisant la société à environ 418 millions de livres sterling. Cela représentait une prime de 16% par rapport au cours de clôture de 95p de GoCompare le 7 novembre.

Mais GoCompare a indiqué que cela représentait également un rabais sur son cours de clôture de 110.5p le 11 octobre, soit moins d’un mois avant que ZPG ne présente sa proposition.

GoCompare a déclaré avoir fait des «progrès significatifs» dans l’année depuis sa séparation du groupe Esure, et que le conseil d’administration était confiant quant aux perspectives de GoCompare pour l’ensemble de l’année.

Le cours de l’action de la société a clôturé à environ 72p le premier jour en tant que société négociée séparément en novembre, après la scission d’Esure.

Le président de la société, Sir Peter Wood, a déclaré: “La proposition de ZPG est très opportuniste et fondamentalement sous-estime la société et ses perspectives.”

Les actions de GoCompare ont clôturé en hausse de près de 10%, soit 9,25p, à 102p mardi.

Cet article a paru sur The Guardian

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*