Faits saillants de l’énoncé économique de l’automne de l’Ontario et de la réponse du député provincial

On dirait que les libéraux provinciaux se préparent à des élections au printemps si l’on se fie à la mise à jour économique d’aujourd’hui.

Les réductions d’impôts pour les petites entreprises et les incitations aux entreprises à embaucher des apprentis soulignent le document délivré par le ministre des Finances, Charles Sousa.

Les CP de l’Ontario ont qualifié cette mesure de «tendance à lancer des stratagèmes imprudents et préélectoraux lancés par les libéraux de Wynne, à qui on ne peut faire confiance pour améliorer la vie des familles de l’Ontario».

“L’énoncé économique de l’automne est la preuve que les libéraux n’ont pas fait leurs devoirs”, a ajouté le député provincial de Nipissing, Vic Fedeli. “Plutôt que de ralentir leur hausse du salaire minimum, ils essaient juste de jeter plus d’argent sur le problème: ce pansement ne fera rien pour une entreprise sans revenu ou sans employés.”

La mise à jour économique de l’automne comprenait une réduction d’impôt pour les petites entreprises en compensation d’un salaire minimum qui passera à 14 $ l’heure le 1er janvier et à 15 $ l’heure l’année suivante. Voici quelques faits saillants:

– Le taux de l’impôt sur le revenu des sociétés pour les petites entreprises passera de 4,5% à 3,5% le 1er janvier.

– Les petites entreprises de moins de 100 employés qui embauchent de jeunes travailleurs (âgés de 15 à 29 ans) recevront des incitatifs de 1 000 $ et 1 000 $ de plus pour retenir ce travailleur pendant six mois.

– Les producteurs de fruits et légumes cultivés localement recevront 60 millions de dollars.

– Un crédit d’impôt pour la formation en apprentissage sera transformé en subvention, accordant aux employeurs 2 500 $ à la fin du premier et du deuxième niveau, 3 500 $ pour les niveaux trois et quatre, et 4 700 $ à l’apprenti.

– La bourse d’apprentissage serait offerte à tous les métiers admissibles au crédit d’impôt actuel ainsi qu’à cinq autres métiers: coiffeur, cuisinier, technicien horticole / paysagiste, technicien en boulangerie et électroménager.

– Le gouvernement consacrera 85 millions de dollars à l’assainissement du mercure dans le réseau de la rivière English-Wabigoon, qui a touché la communauté de Grassy Narrows pendant des décennies grâce à une fiducie qui sera mise en place en collaboration avec les collectivités des Premières nations.

– La croissance du PIB réel devrait être de 2,8% cette année, contre 2,3% prévus dans le budget du printemps.

– Le ratio de la dette nette au PIB devrait tomber à 37,3% cette année financière

– L’intérêt sur la dette, qui est actuellement d’environ 312 milliards de dollars, devrait passer d’environ 12 milliards de dollars à 13,3 milliards de dollars en 2019-2020.

– Un marché du logement modéré a laissé au gouvernement environ 300 millions de dollars de moins en revenus de taxes sur les transferts de terrains depuis les prévisions du budget du printemps.

Avec des fichiers de la Presse Canadienne